André Atallah, maire de Basse-Terre : De la rue de la République à l'Hôtel de ville

élections
André Atallah maire de Basse-Terre
©E. Stimpfling
L'homme est un travailleur acharné. Cardiologue, il s'est toujours impliqué dans toutes les campagnes de sensibilisation en rapport avec sa spécialité. Impliqué dans la politique aux côtés de Victorin Lurel, c'est l'un de ses principaux combats qui le conduit à devenir maire de Basse-Terre
Le conseil municipal de Basse-Terre
©J-M. Mavounzy
La salle de l'auditorium de Basse-Terre, contigue à l'Hôtel de ville, était trop petite pour contenir tous ceux qui ont tenu à être présents ce samedi pour voir André Atallah revêtir l'écharpe de maire du Chef-Lieu de la Guadeloupe. Oubliés les gestes barrières et les règles de distanciation physique, le moment était historique et un écran placé à l'extérieur de l'enceinte permettait à ceux qui n'ont pas pu rentrer d'assister malgré tout à cette investiture.
élection du maire de Basse-Terre 2
©E. Stimpfling
Et c'est en fin d'après-midi, après le vote des élus choisis par le suffrage universel dimanche dernier, qu'André Atallah est devenu maire de Basse-Terre. Une écharpe que la veuve de l'ancien maire Jérôme Cléry lui a passé autour du cou.
Echarpe d'André Atallah
©E. Stimpfling
©guadeloupe

Le nouveau maire connait les circonstances financières de sa ville. Pour autant, avec son équipe, il veut faire le pari d'un redressement des comptes et d'une revitalisation du Chef-lieu malgré tout. Un pari pour lequel il est sûr d'avoir reçu le mandat des électeurs envers lesquels il se dit l'obligé. Ses premiers mots auront d'ailleurs été pour rappeler que, fils de petit commerçant, il est lui-même né à la rue de la République dans ce centre-ville de Basse-Terre.
©guadeloupe
Pour l'aider dans cette tache, André Atallah a proposé qu'il y ait neuf maires adjoints, une proposition acceptée par le conseil municipal.
Pour mémoire...

André Atallah est le 36ème maire de Basse-Terre depuis 1790. 36ème, parce que certains comme Baudet, Aristide Lignières, Paul-Henri Laurichesse, Maurice Martin, et Lucette Michaux-Chevry, ont occupé ce poste sur plusieurs périodes.

Si Lucette Michaux-Chevry a été élue dès 1995, en raison de ses fonctions ministérielles, ses mandats n'auront pas été dans la continuité. En mars 2001 elle cède le siège à Pierre Martin qui lui-même est remplacé par Guy Georges en septembre 2001. Lucette Michaux-Chevry devra passer par le suffrage universel pour revenir en 2008 et finalement laisser la place en 2014 à sa fille Marie-Luce Penchard.

Le plus long mandat sans discontinuer aura été celui du prédecesseur de Lucette Michaux-Chevry, le Dr. Jérôme Cléry, maire de mars 1971 à juin 1995.

Depuis 1945, Un enseignant,un ingénieur des eaux et forêts, un commerçant, deux administrateurs territoriaux, deux avocats et trois médecins se sont succédés à la tête de la mairie de Basse-Terre
Les Outre-mer en continu
Accéder au live