Basse-Terre : Le bras de fer final, dans les urnes le 28 juin et sur Guadeloupe la 1ère ce lundi

élections
M-L. Penchard et A. Atallah
©Guadeloupe La 1ère
Incontestablement le duel basse-terrien cristallise toutes les attentions politiques de la Guadeloupe
D’abord, symboliquement, il s’agit du Chef-lieu, mais aussi, d’un match au sommet entre les grandes tendances politiques dominantes
D’un côté, il y a le socialiste André Atallah. Il est arrivé en tête en mars dernier avec 32,66% des suffrages exprimés.  Ce proche de Victorin Lurel a devancé le maire sortant Marie-Luce Penchard, vice-présidente du Conseil Régional, qui a terminé 2ème avec 46 voix de retard.

Pour le scrutin du 28 juin, les listes de Brigitte Rodes et de Sonia Pétro, arrivées respectivement 3ème et 4ème, ont fusionné avec celle d’André Atallah.
trois en un
Mathématiquement, ces 3 listes ont totalisé au 1er tour plus de 64,45% des exprimés.
Mais on le sait, une élection n’est pas seulement arithmétique.
D’autant que la liste d'Henriette Solignac, 5ème il y a 3 mois avec 4,18 % ne donne pas de consigne de vote.
marie-Luce Penchard et Ary Chalus
Le rassemblement gauche-droite à Basse-Terre aura t-il raison de marie-Luce Penchard ? Réponse au soir du 28 juin.
En attendant dès ce soir les 2 têtes de liste seront face à face dans les studios de Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live