Des fuites importantes détectées à l'usine de production d'eau potable de Vernou ont été cachées aux usagers

eau potable la guadeloupe
Réservoir de vernou
©Eric Stimpfling
Le réseau de distribution d'eau est très largement défaillant en Guadeloupe. Dernier incident en date, un problème sur l'usine toute "neuve" de Vernou. Une nouvelle perturbation qui cache en réalité d'autres problèmes, des fuites importantes détectées après le chantier de rénovation. 
Le SIAEAG a mis en ligne ce mardi matin un communiqué dans lequel il informe ses clients de Petit-Bourg de nouvelles perturbations, voir de l’interruption de la distribution d’eau, suite au remplissage d’un réservoir de l’usine de production de Vernou. 

Quatre incidents en moins de 10 jours

Un incident de plus, le quatrième en moins de 10 jours. Un situation d’autant plus étonnante que cette unité de production a fait l’objet d’importants travaux de modernisation, voilà moins de 6 mois. Ce chantier, d’un montant de 4,3 millions d’euros, assuré sous la maîtrise d’ouvrage du Conseil Départemental, était censé garantir la livraison de 700 m3 d’eau potable par heure.
panneau travaux usine de vernou
©Eric Stimpfling
En réalité, l’usine est victime de fuites importantes. Des fuites détectées après le chantier de rénovation. Des fuites sur lesquelles le SIAEAG ne souhaite pas communiquer. L’incident est néanmoins signalé à travers un courrier en date du 22 mars adressé au préfet par plusieurs collectives territoriales. Courrier dans lequel il est écrit de manière très elliptique : 

« le Conseil départemental a sollicité l’entreprise Getelec pour une intervention sur l’usine de Vernou » 

Contacté, le Département reconnaît aujourd’hui un problème compliqué qui va demander 3 mois supplémentaires de travaux. Un chantier qui devrait démarrer au mieux en septembre prochain. Reste que nouvel incident souligne une fois de plus l'état de vétusté du réseau et le manque de transparence des opérateurs vis à vis des usagers, comme l'explique Eric Stimpfling :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live