Gourbeyre : entre coupures et pollution à la chlordécone de l'eau

eau potable gourbeyre
Chlordécone : distribution d'eau en bouteilles à Gourbeyre - 12/12/2020
©Claudia Ledezert
Entre coupures récurrentes et épisodes de pollution de l'eau, les habitants des hauteurs de la commune de Gourbeyre sont bien mal lotis ! Pour compenser les désagréments occasionnés, la municipalité procède régulièrement à des distributions de packs d'eau. 
Ce vendredi 11 décembre 2020, le président de la Communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbes (CAGSC) informait les abonnés des secteurs de Grande Savane, Champfleury, Dos d’Ane et du Bourg de la commune de Gourbeyre, que l'eau du robinet était impropre à la consommation, chez eux. Une forte concentration de chlordécone a été mesurée : 0,12 μg/l, au-dessus du seuil réglementaire de 0,10 μg/l.

En raison d’un dépassement du paramètre chlordécone observé sur une analyse d’eau en sortie de la station de traitement de Belleterre à Gourbeyre, l’eau distribuée par cette station est considérée de qualité non conforme.
A cet effet, il est strictement interdit de consommer cette eau, pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes, notamment pour la boisson, la préparation des aliments, le brossage des dents.

Communiqué de la CAGSC - 11/12/2020

La collectivité a assuré mettre "immédiatement" en oeuvre les mesures correctives nécessaires, pour un rétablissement d’une eau de qualité conforme.

Par ailleurs, il était question de distribution d’eau en bouteilles aux populations, par l'intermédiaire de la mairie. 
C'est ainsi que les équipes municipales sont allées à la rencontre des personnes les plus vulnérables de la commune, ce samedi.
 

Distribution de packs d'eau, par étapes

La municipalité de Gourbeyre est contrainte d'aider régulièrement ses administrés, privés d'eau, du fait des coupures très fréquentes. Ainsi, alors que l'alerte à la pollution a été donnée par la CAGSC, un stock de packs d'eau était déjà disponible. Une réserve maigre, juste suffisante pour satisfaire les besoins des personnes les plus dans le besoin.
C'est pourquoi, dans un premier temps, ce sont les usagers les plus vulnérables qui ont bénéficié des packs d'eau livrés par la commune : les personnes âgées ou celles qui ont du mal à se déplacer, par exemple.
Rosan Bassette est le vice-président du Centre communal d’action sociale (CCAS) et élu municipal à Gourbeyre :
L'aide de la commune est la bienvenue, auprès des administrés déjà las des coupures récurrentes d'eau ; ce qui les oblige continuellement à transporter des packs d'eau, pour ne pas manquer de ce précieux liquide.
Plusieurs habitations sont situées dans les hauteurs de la commune et sont difficiles d’accès.
C'est le cas de la maison de Rose-marie. Entre les coupures et les problèmes de pollutionde l'eau, cette résidente de Grande Savane ne sait plus quel comportement adopter. Rose-Marie avoue cuisiner avec l'eau du robinet, malgré l'alerte de la CAGSC :
©Claudia Ledezert et Jean-Marie Mavounvzy - Guadeloupe La 1ère
Une distribution à plus grande échelle est annoncée à partir de lundi.


A quand le retour à la normale ?

Ce n'est pas la première fois que la commune de Gourbeyre est confrontée à un épisode de contamination élevée de l'eau du robinet, par la molécule Chlordécone. C'était arrivé en mai 2018, se souvient Rosan Bassette, qui nous explique ce phénomène :
©Claudia Ledezert et Jean-Marie Mavounvzy - Guadeloupe La 1ère

Cette fois, les filtres à charbon devraient être changés, dès lundi après-midi, pour un retour à la normale mardi matin.