publicité

La Guadeloupe touchée se relève des tourments de Maria

Alors que les vents se faisaient encore sentir sur l'Archipel guadeloupéen, ici et là des initiatives avaient cours afin de permettre de rétablir la circulation et d'éviter tout autre risque. En première ligne, les équipes de Routes de Guadeloupe

La voie verte, complètement obstruée par les arbres et par l'eau
La voie verte, complètement obstruée par les arbres et par l'eau
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Dure matinée pour les équipes de Routes de Guadeloupe. Dés les premières accalmies, il leur revient de sillonner la Guadeloupe pour évaluer la situation du réseau routier. Et le constat est évident, si les routes en elles-mêmes n'ont pas souffert, de nombreux arbres sont tombés sur les voies. 
VOIR :
1ER BILAN DE ROUTES DE GUADELOUPE

Un souci qui aura aussi été celui du Préfet de Région. Eric Maire a choisi de ne relancer les activités économiques et commerciales de la Guadeloupe qu'à partir de la mi-journée ce mercredi, le temps de laisser aux équipes d'intervention toute latitude pour achever leurs opérations de rétablissement des réseaux routiers et de l'alimentation en eau et en électricité. Parmi les premiers sur le terrain, le président de Région. Ary Chalus compte bien mobiliser toutes ses équipes pour prêter mains fortes autant que possible à celles de Routes de Guadeloupe ou aux autres services sur le terrain. 
VOIR :
ARY CHALUS SUR LE TERRAIN
Et malgré les recommandations de Routes de Guadeloupe, la volonté des Guadeloupéens de tout mettre en oeuvre pour relancer la vie dans l'archipel est toujours la plus forte. Ici et là, certains entreprennent de nettoyer et de déblayer les routes. Des gestes de solidarité entre voisins pour améliorer la situation des uns et des autres
VOIR :
L ENTRAIDE APRES LE CYCLONE
Progressivement, les choses devraient rentrer dans l'ordre. Dés midi, une bonne partie des activités pourront reprendre. Les établissements scolaires attendront encore un peu, le temps de la remise en état de tous les bâtiments. Les personnels devaient d'ailleurs rejoindre des ce mercredi matin leur lieu d'affectation. 
Ensuite, il faudra gérer les souvenirs. La longue liste des cyclones de références s'est allongée. A Hugo, Marilyn, Lenny, s'est ajouté depuis hier le nom de Maria...
 

Sur le même thème

  • Ouragan MARIA

    Maria, l'année d'après...

    En Guadeloupe, Maria de catégorie 5 a profondément modifié le trait de côte, la topographie a changé par endroits, et certaines espèces d’oiseaux par exemple ont souffert de la destruction de leur habitat. Quant à l'agriculture, elle s'est relancée après de longs mois difficiles
     

  • Ouragan MARIA

    Maria, c'était il y a un an....

    Il y a un an Maria sévissait sur la Guadeloupe et particulièrement dans le sud Basse-Terre. Maria un ouragan majeur de catégorie 5. C’était alors le 2ème ouragan de catégorie 5 après Irma à traverser l’Atlantique tropical durant cette saison

     

  • Ouragan MARIA

    Maria, six mois après…

    Un semestre s'est passé depuis l'ouragan Maria. Et pourtant, aujourd'hui encore, la situation reste difficile pour tous ceux qui n’étaient pas assurés. Nos rédactions vous proposent ce lundi et demain mardi de nous arrêter sur ces stigmates persistants de l'après Maria

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play