Réforme des retraites: Les enseignants du Lamentin, Deshaies, Sainte-Rose disent Non

éducation la guadeloupe
REFORME DES RETRAITES MOBILISATION LAMENTIN
Les enseignants se sont couchés sur le pont à l'entrée du bourg du Lamentin "pour enterrer le système social Français"
Cela fait une cinquantaine de jours que les enseignants sont mobilisés contre la réforme des retraites, la suppression des postes et la réforme des retraites. À leur tour les professeurs du Lamentin, Sainte-Rose, Deshaies ont battu le pavé.
Les slogans sur les pancartes ne laissent aucune place aux interrogations. "Non à la réforme des retraites, Nou pa ka pran dlo pou Moussache", les enseignats du collège Appel du 18 Juin, du Lycée Bertène Juminer au Lamentin ont marché pour se faire entendre. Dans les rangs, des professeurs de Sainte-Rose, Deshaies. Tous manifestent contre la réforme des retraites, celle du bac et les suppressions de postes. 


 

Le silence du recteur est insupportable

"Le recteur ne répond pas, il nous dit qu'ils n'ont pas de moyens, on s'est donc orienté vers le ministre", Emmanuel Roublot, secrétaire académique SNEP-FSU. 
 

La Guadeloupe devrait être classée en Zone d'éducation prioritaire

 
EMMANUEL ROUBLOT SECRETAIRE ACADEMIQUE SNEP FSU
90% des établissements scolaires de Guadeloupe sont sous la moyenne nationale des Indices de Position Sociale, EMMANUEL ROUBLOT SECRETAIRE ACADEMIQUE SNEP FSU
"Quand nous regardons les Indices de Position Sociale, la moyenne nationale est de 104.8, quand vous êtes en-dessous, votre école est dépourvue de moyens, 90% des établissements de Guadeloupe sont sous cette moyenne. Ce classement permettrait d'avoir des moyens humains et financiers, ce serait une véritable plus value pour l'apprentissage, c'est indéniable"
 
REFORME RETRAITE ENTERREMENT SYSTEME SOCIAL FRANçAIS
Les enseignants ont symboliquement enterré le système social Français

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live