Fusillade mortelle de février 2017 à Petit-Bourg : la cour d'Assises condamne les 4 co-accusés

justice petit-bourg
Cour d'Assises
Pour complicité d'assassinat et de tentative d'assassinat, Régis Tacita, Jean Nicollin, Danelle Anselme et Dimitri Coipel écopent de 16 à 5 ans de prison. La Cour d'Assises a été plus clémente que les réquisitions de l'avocat général, dans cette sombre affaire de tuerie commanditée par jalousie.
Après une semaine de procès, le verdict est tombé vers 22h00, ce vendredi 9 octobre 2020, à la cour d'Assises de Basse-Terre, dans l'affaire de la fusillade survenue à la cité "José Marty", section Pointe-à-Bacchus, à Petit-Bourg. Un homme avait été tué et trois autres personnes grièvement blessées, ce soir du 5 février 2017.
 

Les faits

Une bande d'amis dînait en extérieur, quand elle a été l'objet de tirs de revolver. C'est le locataire des lieux qui était visé, mais ce sont d'autres qui ont été touchés, par les six balles.
Ecoutons l'exposition des faits relatifs à cette sombre histoire de jalousie, entre deux hommes, objet du premier jour de procès, lundi 5 octobre 2020 :

Ronan Ponnet - fusillade de Petit-Bourg


Le réquisitoire

Le tueur étant décédé, les quatre prévenus, assis dans le box des accusés, étaient donc accusés, à des degrés divers, de complicité d'assassinat et de complicité de tentative d'assassinat (sur les blessés), dans cette affaire.

L’avocat général a demandé des peines de prison comprises entre dix et dix-huit ans. Dans le détail :
  • 18 ans de prison pour le principal accusé, Régis Tacita, prisonnier amoureux, poursuivi pour avoir commandité l'assassinat et pour complicité d'assassinat et tentative d'assassinat ;
  • 10 ans de prison pour Danelle Chanice Anselme, l'amoureuse des deux hommes, accusée d'avoir manipulé son monde ;
  • 12 ans de prison pour Jean Nicollin, co-détenu du commanditaire, qui lui a prêté son téléphone et fourni les renseignements pour obtenir les services du tueur ; il était poursuivi pour complicité d'assassinat et de  tentative d'assassinat ;
  • 10 ans de prison pour Dimitri Coipel, le chauffeur qui a repéré les lieux, puis conduit le tueur ; il est accusé de complicité d'assassinat et tentative d'assassinat.
 

Le verdict

Coupable ! Ils le sont tous ! Ainsi a tranché la cour d'Assises de Basse-Terre, ce vendredi 9 octobre 2020.

L'amoureux jaloux et violent, Regis Tacita, qui a commandité, depuis sa prison de Baie-Mahault, le meurtre de l’amant et bourreau de sa femme,  est condamné, pour complicité d’assassinat et tentative d’assassinat, à 16 ans de réclusion criminelle. Il devra suivre une thérapie socio-psychiatrique, pour extirper la violence qui l’habite.

Son voisin de cellule, Jean Nicollin, précédemment condamné a 15 ans de prison, pour une tentative de meurtre, devant une discothèque de Sainte-Anne, écope cette fois d'une peine de 5 ans de prison.
Ses deux avocates sont plutôt satisfaites du verdict.
Maître Jeanne-Hortense Louis et Maître Annick Martial :

Me Louis et Me Martial, avocates de Jean Nicollin


La fille, objet de toutes les passions et manipulatrice, est donc reconnue coupable de complicité d'assassinat. Danelle Anselme a écopé de 5 ans de prison, dont deux avec sursis.   

Tous les avocats de la défense avaient demandé l’acquittement de leurs clients respectifs, y compris Maître Lorenza Bourjac, qui assurait la défense du chauffeur Dimitri Coipel, finalement déçue que son client reparte en prison. Il est condamné à 5 ans, dont 3 avec sursis.

Deux avocates donnent leurs sentiments sur l'enquête menée et sur ce procès d'une semaine, rassemblant 9 défenseurs et 4 accusés : Maître Lorenza Bourjac et Maître Sandra Divialle-Gelas.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live