Qualité des eaux de baignade : les communes adhérentes au SIPS bénéficient d'une veille et d'un nettoyage réguliers

mer
Relevés du SIPS sur la plage de la Caravelle, à Sainte-Anne
Relevés du SIPS sur la plage de la Caravelle, à Sainte-Anne - 28/04/2021 ©Eddy Golabkan

Le SIPS réalise les profils de vulnérabilité des eaux de baignade. Il cherche actuellement à identifier les sources de pollution susceptibles d'impacter l'eau ou la santé des baigneurs et d'y remédier. Justement, actuellement le problème vient des échouements de sargasses... L'exemple à Sainte-Anne

Une visite de terrain a été organisée, ce mercredi 28 avril 2021, sur les plages des Galbas et de la Caravelle, à Sainte-Anne.
Les acteurs du Syndicat intercommunal pour la mise en valeur des plages et sites touristiques de Guadeloupe (SIPS) et leurs partenaires, y ont fait des relevés, dans le but d'analyser les eaux de baignades, dont la qualité pourrait être altérée par plusieurs facteurs.

En ce moment, ce sont particulièrement les algues sargasses qui polluent ces sites, comme une bonne partie du littoral de la Côte-au-Vent, en Basse-Terre, mais aussi des côtés Est et Sud de la Grande-Terre.

Les sources de pollution des plages à la loupe

Les plages du bourg de Sainte-Anne, petit et grand Galbas, envahies de sargasses en cette période, font régulièrement l'objet de ramassages.

Échouements de sargasses à Sainte-Anne - 18/04/2021
Échouements de sargasses à Sainte-Anne - 18/04/2021 ©Marie-Lyne Plaisir
Ramassage des sargasses et nettoyage du site, par le SIPS - 28/04/2021
©Peggy Robert

Yann Grego, jeune étudiant en master 2 "Gestion biodiversité tropical", effectue son stage pratique au sein même du SIPS. Il est chargé de réaliser les profils de vulnérabilité des eaux de baignade. C'est à dire un ensemble de données qui vont permettre aux autorités locales d'adapter leurs actions et politiques, sur les sites concernés.

©Eddy Golabkan, Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

Le SIPS remplir donc sa mission, aux côtés des communes avec, en appui, l'expertise d'un jeune Guadeloupéen, dont les compétences sont valorisées.
Et cela est appréciable, du point de vue de Jules Otto, président du SPIS :

©Eddy Golabkan, Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

Les relevés du SIPS sont complémentaires aux données bactériologiques de l'Agence régionale de santé (ARS).
Les deux sources couplées doivent permettre de définir les mesures à mettre en œuvre, si un cas de pollution est détecté.
Lors de la dernière campagne de relevés, pas moins d’une cinquantaine de profil d’eaux de baignade avait été dressés.

©Eddy Golabkan, Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

La ville de Sainte-Anne fait partie des communes adhérentes au SIPS.
Les eaux de baignades de la Caravelle ont, donc, été diagnostiquées.
Et sur la plage des Galbas, ce sont bien les sargasses qui mobilisent l'attention ; c'est ce que confirme Karine Fromager, directrice de l’environnement et du cadre de vie au sein de la municipalité :

©Eddy Golabkan, Christian Danquin - Guadeloupe La 1ère

 

La mission d'utilité publique du SIPS

Le SIPS est notamment chargé de dresser le profil des eaux de baignade de l'archipel, que les sites soient aménagés ou pas.

Le profil consiste à identifier les sources de pollution susceptibles d'avoir un impact sur la qualité des eaux de baignade et d'affecter la santé des baigneurs. Il s'agit aussi de définir, dans le cas où un risque de pollution est identifié, les mesures de gestion à mettre en oeuvre, pour assurer la protection sanitaire de la population, tout en supprimant les sources de pollution.

SIPS

Cet établissement public de coopération intercommunale, créé le 8 mars 1968, compte 25 communes membres.

Il a aussi pour objet la réalisation d'aménagements d'accueil et de sécurité des visiteurs, l'entretien des lieux, l'installation de balisages et de signalétiques, ou encore la lutte contre les nuisibles.