La commune de Sainte Rose dans l'incapacité de payer ses employés

sainte rose (guadeloupe)
Mairie de Sainte Rose
L’année commence mal pour les quelque 493 agents de la commune de Sainte Rose. Les salaires du mois de janvier ne seront pas payés en temps et en heure. La situation financière actuelle de la commune ne le permet pas
 
Il manque 1 644 000 euros pour payer les salaires du mois de janvier des quelques 493 agents de la commune de Sainte Rose. L’information qui émane de trois sources concordantes a été confirmée hier soir par Claudine Bajazet. Visiblement très gênée, la maire de Sainte Rose a reconnu lors d’une brève conversation téléphonique qu’il lui fallait maintenant annoncer la chose à ses agents.
La commune de Sainte Rose est confrontée à  une situation financière extrêmement fragile. De fait, pareille mésaventure comptable a déjà failli arriver en décembre dernier. Claudine Bajazet, en tant qu’ordonnatrice de la dépense publique, a fait le choix de prioriser les dépenses de personnel.
Pour autant, la maire n’a visiblement pas tenu compte du fait que les dépenses de personnel incluait également les charges sociales, et notamment les dettes dues à la CGSS.  Conformément aux instructions, le comptable public a donc soldé deux ans d’arriérés, soit 1,5 millions d’euros. De fait, il ne reste plus rien pour les salaires de janvier.
Pour autant, ces derniers devraient être payés mais dans 15 jours au mieux. Pas sûr que cela soit du gout des 400 agents de la commune qui sont aussi en grande majorité des habitants et donc des électeurs.

Une information confirmée ce matin par la Direction Régionale des Finances Publiques de la Guadeloupe qui précise dans un communiqué :

Par courrier du 20 décembre 2019, Madame le maire de Sainte-Rose a fixé les priorités à honorer en fonction de l'état de la trésorerie de la commune. Le comptable public a respecté au maximum ces orientations en validant les mandats de paye en instance. Aujourd'hui, comme le craignaient la DRFiP et le comptable public, la commune en arrive à ne pas disposer des fonds suffisants pour payer à bonne date les salaires de janvier de ses agents.


Voir le communiqué de la DGFIP : 

Communiqué de la DGFIPG

Réagissant à cette information, Nestorius Favel, secrétaire général de l'UTC-UGTG a invité le maire de Sainte Rose a trouvé sans tarder une solution pour payer les salaires de ses employés. Le cas échéant, l'organisation syndicale prévoit d'entrer en grève pour exiger le paiement de ces salaires 

VOIR AUSSI :
©guadeloupe