Le difficile héritage financier du nouveau maire de Sainte Rose

budget
Adrien Baron, nouveau maire de Sainte-Rose - 15/01/2022
Adrien Baron, nouveau maire de Sainte-Rose - 15/01/2022 ©Marie-Lyne Plaisir
Selon la chambre régionale des compte, le compte administratif 2020 de la commune accuse un déficit de près de 15 millions et demi d’euros. Les budgets annexes Eau et Assainissement sont défaillants. Et désormais, aucune mesure ne peut être prise pour rétablir l'équilibre de ces budgets

Sainte Rose doit faire face à plusieurs contraintes en matière de trésorerie. Les dépenses générales de fonctionnement ont connu une évolution négative sur les deux dernières années, passant de 2,9 millions à 1,3 million. 
En revenche, les charges de personnel continuent d'augmenter. Ces dépenses en personnels représentent 68,5% en 2020 contre 62,5% en 2015.
Progression également des chages de gestions à cause de l'augmentation des subventions à la Caisse des écoles et au CCAS : +7,6% en moyenne.
Au niveau des produits fiscaux, la question des recettes constitue une problématique centrale pour Sainte Rose. Les tarifs appliqués par la commune n'ont pas fait l'objet de révisions régulières. Les dépenses d'investissement sont particulièrement faibles. Sainte Rose ne dispose quasiment pas de capacité d'auto-financement, d'où l'impossibilité d'achever les travaux entrepris, les entreprises cessant les travcaux, faute de paiement. 
Par ailleurs, la commune est incapable de mobiliser des subventions pourtant déjà obtenues.

Une situation où tout semble être à faire ou à refaire. En tout cas, une tache d'ampleur pour la nouvelle équipe municipale.