Les traces laissées par les manœuvres militaires, sur la plage de Cluny

environnement sainte rose (guadeloupe)
Plage de Cluny : les manœuvres militaires laissent des traces ©Eric Stimpfling - Guadeloupe La 1ère
Amer constat des associations de préservation de l’environnement, sur la plage de Cluny, à Sainte-Rose : le passage des militaires, lors du grand exercice "Caraïbes 2022" de prévention au risque cyclonique, mené en fin de semaine, a laissé des traces. Et c’est peu dire ! Pourtant, le site fait l’objet d’actions de protection des tortues marines et de lutte contre le phénomène d’érosion du littoral, depuis plusieurs mois.

Durant la semaine, l’armée a organisé un exercice grandeur nature de sauvetage de victimes post-phénomène cyclonique.

A LIRE/ Saison cyclonique : grandes manœuvres préventives de l’armée

Dans ce cadre, un navire a opéré le débarquement de centaines de soldats, sur la plage de Cluny (dite aussi Clugny), à Sainte-Rose. Cette manœuvre militaire a provoqué quelques dégâts sur l’environnement, du fait du passage des engins et du piétinement des zones reboisées.

Le fait est que le site choisi est reconnu sensible.

Des actions de régénération de la forêt littorale mises à mal

En effet, des actions de lutte y sont menées, notamment par les scolaires de la commune, pour stopper le double phénomène d’érosion du littoral et de recul du trait de côte.

A LIRE/ Des enclos pour lutter contre l'érosion du littoral

Mais pour faciliter le passage des engins lourds, il est possible que des enclos aient été arrachés et réinstallés ensuite.

Les élèves des écoles primaires de Ste-Rose avaient installé des enclos de régénération de la forêt
Les élèves des écoles primaires de Ste-Rose avaient installé des enclos de régénération de la forêt. ©Eric Stimpfling - Guadeloupe La 1ère

La ponte des tortues marines quelque-peu entravée

Par ailleurs, cette plage est connue pour être un lieu de ponte des tortues marines. Il convient donc de la préserver. Tâche à laquelle s’attèlent des associations, mais aussi le Conservatoire du littoral et l’Office national des forêts (ONF), qui sensibilisent la population, observent les animaux et protègent les œufs, le cas échéant.

Seulement voilà : les camions ont tassé le sable, en arpentant la plage. A tel point que la surface a été considérablement durcie.

Ainsi, si des œufs y sont enfouis, les petits ne pourront pas remonter à la surface.
Quant aux femelles, elles n’auront pas la force de creuser, pour y pondre.

Les traces laissées par les engins militaires sont bien visibles.
Les traces laissées par les engins militaires sont bien visibles. ©Eric Stimpfling - Guadeloupe La 1ère

L’armée plaide une préparation concertée et précautionneuse

L’armée, pourtant, assure avoir pris des précautions :

Depuis plusieurs mois, les forces armées aux Antilles travaillent en collaboration avec les services de l’Etat, sur le scénario de l’exercice CARAÏBES 2022. Ce dernier incluant l’envoi dans la zone sinistrée (Guadeloupe) de matériels, véhicules et de renforts humains, a été élaboré avec la DEAL, l’ONF, le Conservatoire du littoral, le Parc national de la Guadeloupe et les associations de protection de l’environnement. A la suite de ces échanges, la zone Est de la plage de Clugny a été privilégiée par tous pour respecter l’écosystème et notamment la zone de ponte des tortues marines identifiées à Clugny Ouest. Avant la mise à terre de ces renforts depuis la mer, tous les contrôles ont été réalisés, pour vérifier l’absence de nid. A la suite des derniers passages, la plage a été entièrement nettoyée. Les FAA ont également modifié les zones de pose des aéronefs, pour respecter les lieux de nidifications d’espèces d’oiseaux protégés. CARAÏBES 2022 qui s’achève aujourd’hui a répondu à un seul objectif : être collectivement prêt à affronter la saison cyclonique qui débute. L’ensemble des acteurs étatiques et non étatiques ont exprimé leur satisfaction d’avoir conduit ensemble un exercice qui nous prépare à secourir la population après le passage d’un cyclone.

Service communication des Forces armées aux Antilles

Contactés, l’ONF et le Conservatoire du littoral n’ont pas été en mesure de répondre à nos questions, à ce sujet.