Des enclos pour lutter contre l'érosion du littoral

écologie
érosion des sols
©J-M. Mavounzy

L'Office national des forêts a installé sur la plage de Clugny, à Sainte-Rose, des enclos de regénération pour reboiser et protéger la plage de l'érosion. Car depuis plusieurs décénnies le site se dégrade. Et ce sont des écoliers de Sainte-Rose qui ont été associés à ce projet baptisé Carib Coast.

Pour ce projet européen et inter-caribéen où des pays comme Porto-Rico, la Jamaïque ou encore Trinidad et Tobago y sont associés, l’Office national des forêts (ONF) a choisi deux sites pilotes, le premier, à l’Anse Maurice, à Petit-Canal et le deuxième sur la plage de Clugny, où 13 enclos de régénération ont été installés.

Mylène Musquet, directrice régionale de l’Office national des forêts en Guadeloupe

En une soixantaine d’années, le recul de la végétation sur cette plage est évalué à 60 mètres. Un mètre par an. Dans ce projet, l’ONF a donc voulu sensibiliser, les enfants d’aujourd’hui pour éduquer les générations futures sur l’érosion côtière.

Noémie Videau, chargée de mission risques naturels à l’ONF Guadeloupe / Chef de projet Carib Coast

Des enfants qui parallèlement à cette mise en place d’enclos, ont travaillé chacun dans leurs classes, sur des affiches, en lien avec la protection de l’environnement. Ils sont les parrains de ce projet.

Yaël, élève de CM1/CM2 de Sainte-Rose

Chanel, élève de CM1/CM2 de Sainte-Rose

Thémis, élève de CM1/CM2 de Sainte-Rose

Le projet Carib Coast s’échelonne sur 4 ans pour un budget global d’un peu plus de 4 millions d’euro ; financé à 75% par les fonds européens…