Municipales 2020 : les comptes de campagne de Claudine Bajazet rejetés

politique sainte rose (guadeloupe)
Claudine Bajazet, maire de Sainte-Rose

La décision est tombée le 15 février 2021. Le CNCCFP a rejeté les comptes de campagne, de Claudine Bajazet, pour les élections municipales et communautaires de 2020.

Le maire de Sainte-Rose, Claudine Bajazet, se voit reprocher "des dépenses non enregistrées", selon une source officielle.
C'est ainsi que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a rendu sa décision de rejet des comptes de campagne de l'élue, lors des élections municipales et communautaires de mars 2020. Cette conclusion, qui date du 15 février 2021, a été notifiée à l'intéressée une semaine plus tard, le 22.

Le dossier a été transféré au tribunal administratif de Basse-Terre, qui devra statuer, dans les prochaines semaines. Si cette instance abonde dans le sens de la CNCCFP, l'actuel maire de la commune du Nord Basse-Terre risque l'inéligibilité.

La liste de Claudine Bajazet est la cinquième, en lice aux dernières municipales, à Sainte-Rose, dont les comptes sont pointés du doigt.
En effet, la CNCCFP défère au juge de l'élection, d'une part, le rejet des comptes de campagne des candidats Tony Grava et Marie-Laure Aigle et, par ailleurs, l'absence de dépôt des comptes de campagne de Gérard Uneau et Joseph Lacrosse ; tous quatre prétendaient, le 15 mars 2020, au fauteuil de maire de cette commune.

Pour rappel, neuf listes s'étaient affrontées, l'an dernier, dans le cadre de ce scrutin, à Sainte-Rose.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live