Bilan des accords d’entreprises signés en Guadeloupe en 2021

emploi
Accord d'entreprise
. ©Avocats
La Direction de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités de Guadeloupe (DEETS) vient de publier un rapport sur les accords signés chez nous pour l’année 2021. Le nombre de textes, est en hausse et de nouvelles thématiques apparaissent. Cependant si certains syndicats sont plus actifs que d’autres dans les négociations qui aboutissent à des textes ratifiés, il reste que les questions de rémunérations ou encore d’épargne salariale sont prégnantes en Guadeloupe

Petite ou grande entreprises, on remarque que le nombre d’accords signés entre syndicats et patrons est en hausse constante en Guadeloupe.

Sur l’ensemble des textes déposés par les entreprises, 86% sont des accords signés par les représentants des salariés et la direction et cela, qu’importe la taille de la structure.

En 2021, on remarque que certains accords concernent clairement les conditions de travail et notamment de télétravail. Les thématiques liées à l’épidémie de Covid reviennent beaucoup mais la principale préoccupation et peut être inquiétude des syndicats, reste l’épargne salariale et la rémunération. Plus de 50% des accords concernent ces questions. C’est également le cas des entreprises de moins de 50 salariés ou encore de moins de 20.

Avec ce bilan local de la Direction de l’Economie et de l’Emploi, on remarque que c’est le travail syndical qui permet généralement d’aboutir à la signature d’accords dans les entreprises. C’est le syndicat CGTG, qui obtient le plus grand nombre d’accords signés en 2021. Il en a signé 41 au cours de l’année dernière, avec une part importante dans les entreprises de moins de 50 salariés.
Vient ensuite l’UGTG dont la propension à signer des accords d’entreprise atteint 83% mais un peu moins dans les entreprises à taille plus réduite.

Ce bilan pour l’année 2021 donne un état des lieux du dialogue social dans les entreprises de l'Archipel. Si parfois il peut être tendu, on remarque tout de même qu’il existe et que des accords sont trouvés. C’est dans le commerce, les activités de réparation automobiles, la construction, ou encore l’industrie manufacturière que sont signés le plus d’accords d’entreprises en Guadeloupe.