Bornes de recharge pour véhicules électrique aux Antilles-Guyane : une entreprise commune bientôt lancée

transports
borne électrique
©J-M MAVOUNZY
Pour la première fois, l’Autorité de la concurrence a analysé les marchés des bornes de recharge pour véhicules électriques. Elle a décidé d'autoriser la création d’une entreprise commune dans le secteur aux Antilles et en Guyane.

L'Autorité de la concurrence a donné son feu vert vendredi à la création d'une entreprise commune de bornes de recharge publiques aux Antilles et en Guyane, entre EDF, le concessionnaire AGI, l'énergéticien Genak et le distributeur SAFO.

D'abord la Guadeloupe, puis la Martinique et la Guyane

L'Autorité a indiqué dans un communiqué autoriser "la création de l'entreprise commune GMOB", qui "sera active dans le secteur des bornes de recharge publiques pour véhicules électriques en Guadeloupe et, dans un second temps, en Martinique et en Guyane".

L'opération n'est notamment "pas de nature à soulever des problèmes de concurrence par le biais des liens verticaux entre EDF PEI et GMOB sur le marché de la fourniture au détail d'électricité", a souligné l'Autorité.

AGI est une filiale du Groupe Loret. Elle est spécialisée dans les secteurs de l'importation, de la distribution et de la location de véhicules en Guadeloupe, Guyane, Réunion et Martinique.

EDF PEI est une filiale d'EDF dont le coeur de métier est la production d'électricité dans les zones insulaires.

Genak est une filiale du groupe Genergies, actif dans le secteur de l'énergie solaire, photovoltaïque et thermique. SAFO est principalement active dans le secteur de la distribution alimentaire.

L’entreprise commune GMOB a vocation à proposer des services de mobilité électrique en Guadeloupe à destination d'une clientèle professionnelle et résidentielle, via l'installation de bornes de recharge de véhicules électriques sur l'île. Dans les phases ultérieures du développement, GMOB pourrait déployer son offre en Martinique, à partir de 2022, puis en Guyane à partir de 2023.