Canton 15 Pointe-à-Pitre : Le 3e tour des municipales entre 4 binômes

comité des signataires
Pointe-à-Pitre
©pointeapitre.fr

Pointe-à-Pitre est le canton 15 qui compte 13 555 Inscrits. Quatre binômes sont en lice. Deux font partie de la majorité municipale. 
 

C’est la plus petite commune de l’archipel en terme de superficie. Nichée au cœur de la baie du Petit cul de sac marin, Pointe-à-Pitre bénéficie d’un emplacement propice à la pêche, au commerce de proximité, avec son centre-ville et au tourisme, forte de son activité croisière.

Ville d’art et d’histoire, elle est aussi un phare de la culture. Une ville en pleine rénovation urbaine, en quête d’une attractivité perdue avec la baisse de la population.

Quatre binômes veulent porter les problématiques du canton au Conseil départemental. D’abord la sortante, Sandra Enjaric, ancienne maire adjointe de Jacques Bangou.
Cette fois, c’est aux côtés de Medhi Keita-Germain de l’ancienne majorité municipale également qu’elle brigue un second mandat.

Face à eux, deux binômes de la majorité municipale. D’un côté Cécile Boucaud et Yann Nanette. Un duo qui fait cavalier seul et qui mise sur la jeunesse et la proximité pour séduire ses électeurs.

Le tandem devra croiser la route de la 1ère adjointe, Tania Galvani, et de son binôme, Henri Angélique. Ils sont soutenus par le nouveau maire Harry Durimel. Leur objectif : porter les dossier de la ville au département.

Asseoir le volet social c’est aussi l’objectif de Loïc Martol et de son binôme Valérie Françoise Ranély-Vergé-Depré. Fort de son score, le conseiller de l’opposition espère transformer l’essai des municipales.

Petit par la taille, ce canton reste l’un des plus disputés du scrutin départemental.

A (re) voir la présentation des binômes du canton 15 Pointe-à-Pitre :