Canton 18 Sainte-Rose 1 : 4 binômes et un scrutin ouvert

comité des signataires
Deshaies
©A bloke called JermSuivre

Le Canton 18 Sainte-Rose 1 abrite les communes de Deshaies et Pointe-Noire. Un canton rural à vocation touristique qui compte 15 341 inscrits.
Ici, les conseillers sortants ne se représentent pas. Quatre binômes sont en course.  

Le canton 18 débute à proximité du lieu-dit Plessis-Nogent, à Sainte-Rose. Il s'étend jusqu'à la limite territoriale des communes de Deshaies et Pointe-Noire et s'arrête au carrefour de Desmarais, à Bouillante. Dans cette zone rurale de la Côte-sous-le-vent, la démographie a baissé de 6% en 2018. 

Alphonse Guillaume et Christine Rachon Mazamba se présentent comme les candidats du changement. Lui, est le premier adjoint du maire de Deshaies, Jeanny Marc. Elle est infirmière libérale engagée aux côtés de Christian Jean-Charles, l'ancien édile de Pointe-Noire.
Investis par le Parti socialiste, ils misent sur leur connaissance du terrain. 

Être à l'écoute de la population, c'est aussi la politique que souhaite mener le tandem Marie-Laure Aigle et Grégory Cabrion. Candidats aux municipales, respectivement à Sainte-Rose et Pointe-Noire, ils veulent faire émerger de nouveaux projets dans le secteur. 

Face à eux, un binôme sans étiquette, Jules Kamoise et Christine Serber Tabary, engagés en politique depuis de nombreuses années en tant que conseillers municipaux de Pointe-Noire et Sainte-Rose, ils proposent une alternative de l'aménagement du territoire. 

Enfin, dernière équipe en course, celle de Nicole de La Réberdière-Ramillon et Fred Goubin. Investis par le GUSR, ils mettent l'accent sur le social. 

Un scrutin ouvert. Les 4 binômes devront donc convaincre un électorat qui s'est abstenu à près de 55% au premier tour en 2015.

A (re) voir la présentation des binômes du canton 18 Sainte-Rose 1 :