Chariot de natation : quand les nouvelles technologies favorisent la performance

natation
Chariot de natation du club Shark des Abymes
©Jean-Marie Mavounzy

Le "Shark Club Natation" des Abymes s'est doté d'un nouvel équipement, pour optimiser les entraînements des jeunes nageurs. Ceux-ci peuvent ainsi peaufiner leurs mouvements, à terre, aux côtés de leurs coachs, avant de plonger dans le grand bain. Le chariot de natation semble déjà faire ses preuves

Le club "Shark natation" des Abymes mise sur les dernières innovations technologiques pour augmenter la performance de ses nageurs.
Son objectif est de maintenir la natation guadeloupéenne à un haut niveau, en améliorant la technique des jeunes en bassin, en renforçant leurs capacités physiques et, pour la concrétisation, en les positionnant sur des compétitions.

En plus des méthodes traditionnelles d'entraînement et de préparation des athlètes, le club s'appuie sur le nouvel équipement innovant dont il a fait l'acquisition : un chariot de natation.
Ce matériel sportif, aux dires des coachs, "permet de dynamiser l'éducation à la natation, de perfectionner les entraînements et de donner aux jeunes tous les moyens de performer, aux niveaux national et international".

En voici la démonstration, avec la nageuse Salma Olivary-Berno, championne de Guadeloupe des 50, 100 et 200 mètres, médaillée de bronze aux Carifta Games 2017 et son coach Jean-Michel Nitharum, président et entraîneur en chef du "Shark Club Natation", lors d'une séance de travail au Centre de ressources, d'expertise et de performance sportive Antilles-Guyane (CREPS) des Abymes :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

Jean-Michel Nitharum explique en quoi ce chariot de natation facilite les échanges entre nageurs et entraîneurs :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

La jeune Salma Olivary-Berno, 16 ans, apprécie cette nouvelle formule et confirme qu'avec ce nouvel appareil, elle parvient à améliorer sa technique et, donc, ses performances :

©Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

Reste à surveiller les chronos, lors des prochaines compétitions, pour se rendre compte des résultats obtenus par la championne en herbe, déjà particulièrement performante.