publicité

Le CHGR est en pleine réorganisation, pour répondre au plan de délocalisation du CHU

Le CHGR s’adapte à la délocalisation du CHU. L’établissement doit gérer à la fois la répartition de ses résidents entre le Morne Vergain et Palais Royal, et l’arrivée de certains patients du center hospitalier universitaire

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Le Centre hospitalier gérontologique du Raizet doit d’une part gérer ses propres résidents, et les répartir entre l’ancien site du Morne-Vergain, et le nouvel hôpital à Palais Royal. 142 résidents s’installent progressivement dans les nouveaux locaux, et 123 doivent rester au Morne-Vergain, sur décision des médecins, et en fonction de leur état de santé.
Et dans le même temps, il faut préparer le transfert de certains services du CHU. Les 20 premiers lits (sur 80) du service « soins de suite et réadaptation » du CHU comment à s’installer à Palais Royal.
Occasion de voir comment avance le plan de réorganisation annoncée le 29 Mars dernier sur notre plateau par Valérie Denux, la directrice de l'ARS. un plan qui prévoyait que les services de la tour Nord soient délocalisés sur 7 sites dès le début du mois d'avril. 
MISE EN PLACE DE LA RESTRUCTURATION DE LA CARTE SANITAIRE


Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play