Un ciel inégal pour les compagnies d'aviation : Le retour de Jet Blue et l'héritage de la LIAT

transports
Jet blue
@Jet Blue se positionne sur la place laissée vacante par la low cost Norvégienne.
D'un côté, celles qui auront été victimes de la crise : Level vers Paris et la Liat vers la Caraïbes c’est fini.  De l'autre, celle qui renaîssent de leirs cendres : Jet Blue devrait elle revenir le 7 novembre vers New-York
 
Ses services avaient été stoppés, en quelques sortes, en plein vol. Jet Blue avait effectué son premier "New York/Pointe-à-Pitre", début février. Fin mars, le trafic aérien était suspendu.
Le CTIG l’a indiqué il y a quelques semaines et vient de le confirmer : Le contrat avec la compagnie reste en vigueur.
Reprise des liaisons à  partir du 7 novembre 2020, jusqu’au 30 avril 2021, à raison toujours de 3 vols hebdomadaires.
Quelques interrogations demeurent toutefois : Les conditions sanitaires seront-elles réunies, pour un retour dans le département. Le ciel européen, auquel appartient  notre destination, sera-t-il par conséquent de nouveau ouvert aux Etats-Unis, en fin d’année?
Tout dépendra du Covid. 
En revanche, le virus aura sans doute eu raison de Level...Après la filiale européenne du Groupe IAG, il y a à peine un mois,  au tour de Level France, d’envisager une cessation totale d’activité. Cette fois les Antilles sont concernées. La  low-cost était arrivée en juillet 2018, en Guadeloupe et en Martinique. Un impact négatif sur le prix des billets est à prévoir.

Et du côté de la LIAT dont la liquidation est désormais confirmée

6 compagnie aériennes se positionnent pour reprendre les 18 lignes du réseau de la compagnie. Sur les rangs des potentiels repreneurs de ces destinations : d’abord, en Guadeloupe, Air Antilles, qui vole déjà de Porto Rico à Curacao, pourrait bien vouloir rejoindre d’autres îles de la grande région.
Mais Caribean Irlines de Trinidad, intercaraibes Airways des îles Turk and Caicos, Fly on Caribeean de la Barbade, SVG de Saint Vincent et les Grenadine et la petite compagnie floridienne Silver airways, souhaitent également reprendre les lignes assurées jusqu’à maintenant par la LIAT. La première ministre de la Barbade a déclaré que ces 6 compagnies pourraient combler le vide immédiat laissé par la LIAT.
LIAT
Les Outre-mer en continu
Accéder au live