publicité

Cinéstar dans le viseur social de l'UGTG

Les employés du nouveau complexe cinématographique auraient à redire sur leurs conditions de travail. C'est en tout cas l'avis de l'UGTG qui a décidé de prendre le problème à bras le corps pour le dénoncer avant d'envisager des actions pour la défense de ces salariés

  • Ch. Horn
  • Publié le , mis à jour le
L’UGTG dénonce les conditions de travail pour les jeunes salariés de la structure. Le syndicat a des mots forts « exploités » et « harcèlement moral ». Ce complexe cinématographique a ouvert depuis un an et connaît sa première grogne sociale. L’Union générale des travailleurs de Guadeloupe affirme que des salariés seraient exposés a des produits dangereux. De plus, ils seraient soumis à des plannings qui tombent au jour le jour. Enfin l'emploi n'y serait pas pérenne puisque les licenciements et les emplois précaires y seraient fréquents. 

Chantal Horn Guadeloupe La 1ère


Le Complexe cinématographique, après avoir rappelé que, depuis son ouverture en juin 2017, il a créé plus de 40 emplois directs et près d'une centaine d'emplois indirects. a tenu à préciser que :

C'est avec surprise que Cinestar apprend la diffusion auprès des médias les 20 et 21 août d'allégations de certains représentants de l’UGTG selon lesquels les conditions de travail, les droits des salariés et des représentants syndicaux ne seraient pas respectés ! Cinestar réitère son attachement au dialogue social avec tous les partenaires sociaux et vous invite à visiter ce lieu de vie convivial et de divertissement, qui fait la fierté de ses collaborateurs.

1 534 892 361

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play