La classe politique guadeloupéenne réagit à la nomination du nouveau gouvernement

gouvernement
Gouvèneman
Pas de surprise dans les réactions des élus et partis politiques guadeloupéens. Si tous ne se sont pas encore exprimés, ceux qui l'ont fait restent fidèles à leur position politique : Les soutiens du gouvernement en attendent beaucoup et les autres ironisent sur la physionomie du gouvernement
Première réaction à noter, celle du nouveau promu aux Outremers. Sébastien Lecornu se dit très honoré de cette nomination Les premiers à réagir en Guadeloupe auront été les parlementaires proches de la majorité. Pragmatiques, ils accueillent ses nominations non sans formuler leurs attentes face à ce nouveau gouvernement

Justine Bénin, député de la Guadeloupe

JUSTINE BENIN DEPUTE DE LA GUADELOUPE

Max Mathiasin, député de la Guadeloupe
©guadeloupe

Dominique Théophile, sénateur de la Guadeloupe

Dominique Théophile, sénateur de la Guadeloupe

Dans un communiqué commun, comme ils ont désormais pris l'habitude de le faire, les parlementaires socialistes Hélène Vainqueur-Christophe, Victoire Jasmin et Victorin Lurel fustigent la décision de remaniement du gouvernement en s'exlamant :« Remaniement : tout ça pour ça ! » en regrettant que les attentes d'un tournant " plus social, plus écologique et plus humain du quinquennat" laissent place à la circonspection

 Le porte-feuille de l’Ecologie reste ainsi distinct de celui de l’Agriculture ce qui n’augure rien de bon pour la mutation agro-écologique durable attendue et nécessaire dans nos territoires ; les principaux ministères régaliens restent pour la plupart inchangés ; et la représentation de la diversité disparaît…

©guadeloupe

Pour sa part, Josette Borel Lincertin 

formule le voeu que le nouveau ministre des Outremer prenne la mesure des fortes attentes de nos territoires confrontés au chômage de masse, au mal développement, à la crise économique consécutive à la crise sanitaire et, dans plusieurs territoires comme en Guadeloupe, aux problèmes d’eau potable.

Réaction Josette Borel-Lincertin

Ary Chalus, le Président de Région salue la nomination du nouveau ministre des Outremers mais il rappelle au passage que 

Le président de Région restera très attentif à la mise en oeuvre opérationnelle de la Trajectoire Outre-Mer 5.0, et souhaite l’engagement de l’État pour accélérer, en Guadeloupe, les transitions solidaire, numérique, écologique et énergétique.
Le Président de Région se félicite aussi de la nomination d’Annick Girardin, ministre de la Mer. La croissance bleue est le principal atout pour le développement de nos territoires ultramarins

Réaction Ary Chalus

Sébastien Lecornu et Annick Girardin
Sébastien Lecornu succède à Annick Girardin à la tête du ministère des Outremers
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live