La clinique des Eaux Claires commence a reprendre un activité normale mais avec le covid 19 bien en tête.

coronavirus
Clinique Les Eaux Claires
©Christian Danquin
Depuis lundi, les établissements de santé ont repris les consultations et les opérations non liées au coronavirus et aux urgences. Le planc est cependant maintenu. Exemple à la clinique des Eaux Claires
Nul ne sait si nous sommes dans l'œil du cyclone. Le coronavirus est encore là, en embuscade, mais offre un petit répit aux personnels soignants, qui ont fait office de paravent. 
Comme une grande partie du personnel de la Clinique des Eaux Claires à Baie-Mahault, Kety Dik, Responsable des soins a repris son poste lundi dans le service d’Orthopédie. Ce service a été dédié, durant plusieurs semaines, à l’accueil des malades du coronavirus. Elle ne cache pas son soulagement.
©guadeloupe
 
Clinique Les Eaux Claires
©Christian Danquin
Depuis le 11 mai, jour du déconfinement, la clinique reprend ainsi progressivement ses activités. Elle s’est organisée pour accueillir les patients dans des conditions sécurisées et adaptées à la situation sanitaire, comme l'explique Guylène Coman.
©guadeloupe
 
Clinique les Eaux Claires
©Christian Danquin
Outre les mesures déjà en place depuis le début du confinement, Les Eaux Claires procèdent également à un dépistage covid systématique sur les patients devant subir une intervention chirurgicale, sous une tente située à proximité de l’établissement. Les tests y sont réalisés depuis une semaine. Pour Héloïse lamblin, l'objectif est de s’assurer que les patients ne sont pas atteint du coronavirus avant toute hospitalisation.
©guadeloupe
Des précautions qui rappellent que la pandémie n’est pas terminée. La reprise d’activité à la Clinique Les Eaux Claires se fait ainsi dans le cadre du maintien du plan blanc instauré mi-mars dans tous les établissements de santé afin de libérer un maximum de lits de réanimation pour les malades du coronavirus

A (re)voir le reportage Ludivine Guiolet Oulac et Christian Danquin :
©guadeloupe