Conclusion aujourd'hui de l’affaire des échanges de tirs, dont un mortel, à la Fishday 2013, à Saint-Martin.

justice
Hier, Les débats ont été fastidieux.
La victime, Jonathan Frédon, a été l’élément central du décor planté pour tenter d’expliquer le meurtre du jeune homme.
Une certitude : il s’agit d’un règlement de comptes, entre deux bandes rivales, dont les jeunes protagonistes étaient armés.
Aucun des 7 blessés n’a déposé plainte et pour cause : ils étaient acteurs de ce drame, tous armés et prêts à en découdre.
6 ans après le drame, c’est le silence, les mensonges, les approximations et les thèses inverses.
Un désordre qui sert l’accusé : Job Jn-Marie, 22 ans à l’époque, connus pour des faits de braquages et de violence.
L’homme a d’abord été accusé, par la rumeur.
Les gendarmes ont suivi ce fil d’Ariane, mince et fragile.
Le verdict est attendu ce soir. On saura quelle est l’intime conviction des jurés de la cour d’appel d’assises…
Les Outre-mer en continu
Accéder au live