Les Conseils départemental et régional tiennent depuis ce matin leur 2ème assemblée plénière respective.

région guadeloupe
Plénière Région Guadeloupe
©L. Guiolet-Oulac
Les élus départementaux sont appelés à adopter le Compte Administratif de l'exercice 2017 (résultat de 52,7 M€) ainsi que le Budget Supplémentaire 2018 (montant de  153,1 M€). A la Région, les débats risquent d’être tendus, avec une opposition offensive, face à la politique menée par Ary Chalus.
Deux séances budgétaires au cours desquelles, les conseillers régionaux et les conseillers départementaux réunis en assemblée plénière pour la seconde fois de l'année, devront se prononcer sur les comptes administratifs 2017 et les budgets supplémentaires 2018 de chaque collectivité.avec à la Région, des affrontements prévisibles avec l’opposition, sur les C2DT et sur le PPI notamment. les Conseillers régionaux sont appelés en effet à délibérer notamment sur les points suivants :
- Présentation et vote du compte de gestion du payeur régional
- Présentation et vote du compte administratif 2017
- Présentation et vote du budget supplémentaire 2018
©guadeloupe
Au Département, les élus devraient confirmer les orientations arrêtées depuis le début de la mandature Borel-Lincertin. En 2017, ce sont 417,6 M€ qui ont été mobilisés (RSA, PCH, APA, frais de séjour…).
Les dépenses d'équipement sont en hausse de près de 10,3 M€ par rapport à celles de 2016 et représentent un volume de 77,6 M€. Les investissements les plus conséquents ont concerné :
• les collèges : 27,3 M€
• les routes : 18,9 M€
• l'alimentation en eau potable : 14,4 M€
• les subventions aux tiers (communes, amélioration de l'habitat, SDIS…) : 13,9 M€
• les ports : 2 M€

Enfin le Budget Supplémentaire 2018, arrêté à 153,1 M€, concerne principalement les travaux du plan de secours en eau potable pour 15,2 M€, les grosses réparations et les travaux de mise aux normes parasismiques dans les collèges pour 10,3 M€, les travaux routiers pour 7 M€, l’amélioration de l’habitat pour 2,3 M€, la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour 4 M€, l’APA pour 6,7 M€  et le RSA à hauteur de 10 M€.
©guadeloupe

Et puis, Les élus ont aussi tenu à rendre hommage à deux personnalités, en observant une minute de silence à la mémoire de l'ancien conseiller général, Christian Nestar et à celle de l'ancienne présidente des cuisinières de Guadeloupe, Mérita Félix.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live