Consommation : hausse des prix de 0,6% sur un mois et de 4,5% sur un an, en Guadeloupe

consommation
De tous les postes de dépense des ménages, c'est l'énergie qui impacte le plus le budget des consommateurs.
De tous les postes de dépense des ménages, c'est l'énergie qui impacte le plus le budget des consommateurs. ©INSEE 971
Ce n’est pas qu’une impression : les prix à la consommation poursuivent leur courbe ascendante, en Guadeloupe. C’est, en premier lieu, l’énergie qui coûte davantage, localement ; ce secteur est plombé par les hausses vertigineuses des tarifs des carburants.

Dans son dernier bulletin d’information, le service territorial de Guadeloupe de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) confirme la hausse des prix, dans l’archipel, tous postes confondus.

L’indice des prix à la consommation des ménages a augmenté de 4,5%, entre juillet 2021 et juillet 2022 et de 0,6% sur un mois, entre juin et juillet 2022.
Le mois précédent, il avait déjà progressé de 0,9%.

Pour autant, l’inflation annuelle est moindre dans l’archipel que sur l’ensemble de la France (hors Mayotte) : +6,1%.

Évolution en glissement annuel de l’indice des prix
Évolution en glissement annuel de l’indice des prix ©INSEE

L’énergie

La plus importante augmentation tarifaire est relevée dans le secteur de l’énergie : +22,5% sur un an et +4% en un mois. Ce, après une hausse de 1,7% entre mai et juin derniers.

Parmi les dépenses qui impactent négativement les finances des consommateurs, il y a les produits pétroliers  (+ 8,8 % pour le gazole et + 2,6 % pour l’essence sans plomb). Ce sujet fait couler de l’encre en début de chaque mois, au regard du mode de fixation local des tarifs, via une révision mensuelle par la préfecture. En un mois, la hausse a été de 5,3%.

Sur un an, la hausse des prix des produits pétroliers atteint 29% en Guadeloupe, contre 39% pour l’ensemble de la France, hors Mayotte.

INSEE Guadeloupe

L’alimentation

 Au regard des données relevées le mois dernier, se nourrir coûte de plus en plus cher : +4,8% sur un an et +0,8% sur un mois.

Il faut notamment débourser 2,4% de plus pour les produits frais.

Les services

La tendance est la même, pour les services (+0,4% sur un mois et +3,3% sur un an), à commencer par les transports (+1,2% en un mois) qui, en pleine période de vacances scolaires, ont aussi impacté le budget des voyageurs et vacanciers ; à eux seuls, les billets d’avions coûtent 1,6% plus cher.

Les produits manufacturés

Moins significativement, les prix des produits manufacturés ont aussi subi elle hausse, sur un an (+2%).
Les vêtements et les chaussures, très recherchés en amont de la rentrée scolaire, coûtaient 0,9% de plus en juillet qu’en juin 2022.
La quasi-stabilité s’explique par le fait que les prix des produits de santé et des autres produits manufacturés sont en recul respectivement de 0,2 % et 0,3 %.

Indices des prix par secteur - Guadeloupe
Indices des prix par secteur - Guadeloupe ©INSEE