Les consultations en baisse chez les médecins du Réseau Sentinelles confirment la faible circulation du virus en Guadeloupe

coronavirus
Coronavirus
©mattthewafflecat
Plusieurs semaines après la levée du confinement les indicateurs de surveillance confirment la faible circulation du virus sur nos territoires. Le nombre de consultations et téléconsultations connaît une importante baisse.
En Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, aucun cluster n’a été identifié entre le 9 et le 27 mai, précise le bulletin épidémiologique.
 

Les consultations pour suspicion de Covid-19 en nette baisse

Le nombre de (télé) consultations pour Infection Respiratoire Aigue (IRA), l'un des symptômes du coronavirus, est stable depuis cinq semaines, pour les trois territoires, indique le bulletin épidémiologique régional établi par Santé publique France.
Des données encourageantes, d'autant plus qu'en Guadeloupe, le nombre de consultations attribuables au Covid-19 est nul. Au total, 26 consultations pour ce type de symptôme ont été recensées en semaine 21 contre 98 en semaine 19. A Saint-Martin, aucune consultation attribuable au Covid-19 n'a eu lieu depuis cinq semaines. A Saint-Barthélemy, c'est depuis 8 semaines qu'il n'y a eu aucune consultation attribuable au Covid-19.
 

4 communes présentant encore des cas suspects d'Infections respiratoires aïgues

Depuis le 23 mars (début de la surveillance en ville), 2 880 cas évocateurs d’Infection Respiratoire Aigue ont été estimés en Guadeloupe dont 344 seraient attribuables au Covid-19. A Saint-Martin, 130 consultations pour IRA ont été enregistrés dont 33 attribuables au Covid-19. A Saint-Barthélemy parmi les 57 cas suspects d’IRA déclarés par les médecins généralistes, quatre seraient attribuables au Covid-19. Seules 4 communes sur les 27 couvertes par le réseau en Guadeloupe présentent des cas suspects d’IRA notifiés par les médecins sentinelles selon leur commune d’exercice, du 18 au 24 mai.
Il s'agit d'Anse-Bertrand, Sainte-Anne, le Gosier et Vieux-Habitants. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live