guadeloupe
info locale

Une convention pour mieux protéger les touristes

tourisme
Port de croisière à Pointe-à-Pître
Alors que la saison des croisières sera officiellement lancée ce lundi avec l'arrivée du premier Paquebot à Pointe-à-Pître, la sous-préfecture, et les communes de Pointe-à-Pitre, Sainte-Anne et Saint-François ont procédé à la signature de conventions pour organiser la protection des touristes
Les périmètres définis par les trois conventions sécuri-site 2019 sont : le Port de Pointe-à-Pitre (terminal de croisière), le centre ville, les accès et les abords du Mémorial ACTe, le front de mer de Sainte-Anne et à Saint-François le marché du centre ville et la Pointe des Châteaux. 
Ces conventions ont été signées samedi par Philippe Gustin, le Préfet de Guadeloupe avec les chefs d’édilité de ces trois communes juste avant l’ouverture de la saison de croisières. Des conventions qui associent tous les acteurs qui accueillent des visiteurs sur des périmètres définis par des mesures de prévention et de protection et par la prise en charge des victimes en cas d’accidents ou d’incidents.
Les périmètres retenus concernent des sites très fortement fréquentés par  les touristes. 

Willy Rosier, directeur général du CTIG

​​​​​​​Willy Rosier, directeur général du CTIG

​​​​​​​​​​​​​​

Josiane Gatibelza, maire de Pointe-à-Pitre

Les autres partenaires signataires des conventions : la DDSP (direction départementale de la sécurité publique), la gendarmerie, le CHU, la direction générale des douanes, mais aussi les communautés d’agglo de Cap Excellence et la Riviera du Levant, le CTIG et le Mémorial ACTe.
 
Publicité