Coronavirus : 5 cas confirmés en Guadeloupe

coronavirus
Contrôle coronavirus
La Guadeloupe totalise à ce samedi 14 mars, 5 cas confirmés de COVID-19. Aucun patient n’est hospitalisé, indique l'Agence régionale de santé, pour ce motif au CHU de Pointe-à-Pitre ou dans un autre établissement de santé. Ils sont tous confinés à domicile avec un suivi journalier par l’ARS.
Notre département compte désormais 5 cas détectés de coronavirus.
 

4 cas supplémentaires

Quatre cas supplémentaires de COVID-19 ont été confirmés en Guadeloupe, annonce l'ARS et la Préfecture, ce samedi 14 mars. Les résultats des prélèvements sont revenus positifs dans la soirée de ce vendredi 13 mars et dans la matinée du samedi 14 mars.
Les nouveaux cas recensés sont une dame de 56 ans qui revenait d’un séjour à Paris. Deux hommes de 35 ans et 46 ans et une femme de 69 ans dont les parcours sont en cours d’investigation pour identifier l’origine de la contamination.

"L’état de santé de ces personnes n’inspire à ce stade aucune inquiétude", précise l'ARS.

Elles ont pour consigne de rester à leur domicile et d’observer les recommandations de confinement en vigueur.
La recherche des personnes contacts est en cours, conduite par Santé Publique France et l’ARS. Selon leur risque d’exposition, un isolement à domicile ou une surveillance simple est préconisée.
 

Les conditions du débarquement du Costa Magica

313 passagers asymptomatiques résidant en Guadeloupe ont débarqué du bateau de croisière Costa Magica, le vendredi 13 mars. Ils ont été accueillis par des médecins du CHU et de l’ARS, la
Directrice générale de l’ARS et son personnel ainsi que par le préfet et des bénévoles de la Croix
Rouge Française, rapporte le communiqué de l'ARS. Ils ont rempli un questionnaire qui permettra leur suivi et des consignes leur ont été données par les médecins du SAMU et du Service de maladies infectieuses.
Les personnes malades du COVID 19 avaient été débarquées en Martinique pour une hospitalisation au CHU.
Seul un résident guadeloupéen a été hospitalisé au service de maladie infectieuse et tropicale hier soir pour surveillance car il présentait d’autres pathologies mais aucun symptôme du COVID.
Les croisiéristes doivent respecter les consignes des personnes venant de zones à risques. Ils étaient asymptomatiques. Ils ont reçu des masques, une fiche "je reviens d’une zone à risques, je reste à domicile, quoi faire ?".
Ils ont pour consignes de rester confinés à domicile pendant 14 jours et de respecter les
recommandations sanitaires prodiguées par l’ARS afin de protéger la population et les personnes les plus vulnérables. Ils vont bénéficier d’une surveillance médicale par l’ARS.

Les recommandations de l'ARS

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer...) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées...) ;
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées...) ;
  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer...) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous
    devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques,
    personnes âgées...) ;
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités,
    structures d’hébergement pour personnes âgées...) ;