Coronavirus : 50 nouveaux cas en 48 heures, l'obligation du port du masque en extérieur n'est pas généralisée

coronavirus
Point presse préfet et ARS
©Claudia Ledezert
Le préfet et la directrice de l'ARS ont tenu un point presse ce matin sur les mesures mises en place pour limiter la propagation du virus. 50 cas supplémentaires sont enregistrés en 48 heures. Ce jeudi, 367 cas sont confirmés en Guadeloupe.
Lors de leur point presse commun, le premier du nouveau préfet sur le coronavirus, Valérie Denux et Alexandre Rochatte ont fait un point sur la situation de l'épidémie en Guadeloupe. 50 cas supplémentaires de Covid-19 ont été enregistrés dans l'archipel en 48 heures (depuis lundi). 4 personnes sont hospitalisées au service réanimation du CHU de la Guadeloupe (une de plus depuis hier soir).
Des cas en augmentation, révélés notamment depuis les tests réalisés dans les communes. 
Le seuil de vigilance est donc dépassé. Mais la Guadeloupe demeure, selon la directrice de l'ARS et le préfet en dessous du seuil d'alerte. La directrice de l'ARS, Valérie Denux a exprimé son inquiétude face à ces cas asymptomatiques de plus en plus nombreux. 
 
©guadeloupe

21.000 tests ont été réalisés en Guadeloupe et 25.000 avec les îles du Nord
 

Pas de généralisation du port du masque à l’extérieur.

Le nouveau préfet, Alexandre Rochatte a décidé de ne pas généraliser l'obligation du port du masque en extérieur. Des arrêtés seront pris à la demande des communes. C'est déjà le cas pour celles des Abymes et de Terre de Haut qui ont rendu le masque obligatoire en extérieur.
 
©Guadeloupe La 1ère


En dehors des espaces où le masque est obligatoire, on applique la règle BCD 

Selon les autorités, lorsqu'on s’interroge sur l’opportunité de porter le masque, il faut utiliser la règle BCD
  • B : Bondé (du monde à croiser)
  • C : Clos (espace limité intérieur ou extérieur)
  • D : Distance difficile à respecter.

Si à l’une de ces questions on répond qu’il est difficile de respecter la distanciation physique, il faut mettre le masque !


Les autorités recommandent d'éviter les grands ressemblements durant ce week-end du 15 août ainsi que les rassemblements festifs au bord des plages et des rivières. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live