guadeloupe
info locale

Coronavirus : Les baignades à la plage, ou à la rivière sont interdites en période de confinement

coronavirus
Plage de la Datcha
©Yasmina Yacou
Le confinement décrété par le gouvernement a débuté mardi 17 mars, à midi. Mais certains ont un peu de mal à l'appliquer. En effet, sur les plages du département, de nombreux baigneurs... D'où un arrêté préfectoral interdisant la baignade à la plage, ou la rivière dans tout le département. 
Une plage bondée... En temps normal, rien à signaler... Mais, en cette période de confinement, l'image peut choquer... Car, qui dit confinement dit "Restez chez vous"... Un message qui a visiblement du mal à passer. Il fait un soleil éclatant, ils sont nombreux à avoir décidé d'aller à la plage, ces dernières 24 heures. 
 

Confinés au bord de la plage

Les consignes et mesures de sécurité ont été répétées, encore et encore, ces dernières heures... Et pourtant, si les rues sont plutôt désertes, les plages continuent d'accueillir bon nombre de touristes et Guadeloupéens venus se détendre au bord de l'eau. 
Comme sur ces images filmées à la plage des Raisins Clairs, par Rémi Defrance, quelques heures après la mise en place du confinement :
Des comportements à risque, peu appréciés du maire de la ville de Sainte-Anne, Christian Baptiste, qui a très vite annoncé son intention de prendre un arrêté interdisant la baignade sur toutes les plages de sa commune.

Christian Baptiste, maire de Sainte-Anne

 

Même pas peur des forces de l'ordre

Les forces de l’ordre ont constaté la présence de dizaines de touristes et visiteurs qui ne sont pas confinés et qui sont installés sur les plages. D'autant que ces baigneurs se regroupent et font des allers-retours incessants. 
Et même quand les policiers municipaux s'époumonent en rappelant les régles du confinement, certains font la sourde oreille :

Des sanctions pour les baigneurs 

Le préfet a pris un arrêté, ce jeudi 19 mars, qui interdit les baignades en eau douce, eau de mer, dans les piscines privées utilisées par plus d'une famille et piscines publiques collectives, durant toute la période de confinement. Cet arrêté s’applique dans toutes les communes de Guadeloupe.
Les sorties en mer sont également à proscrire. 
La Préfecture a pris le soin de rappeler en quoi le confinement est important pour contrôler la propagation du coronavirus. 
Dans les prochains jours, les baigneurs pourront donc être sanctionnés. La préfecture a d'ores et déjà annoncé des contrôles pour veiller à l'application de l'arrêté. 

Il y a, depuis ce jeudi 19 mars, 45 cas confirmés de coronavirus dans notre département.