Coronavirus : Une année universitaire qui pourrait se poursuivre jusqu'au 31 juillet 2020

coronavirus
Amphi à l'UAG
Un amphi à Fouillole (UAG - Pôle Guadeloupe) ©A.P.
Les étudiants de l'Université des Antilles, comme ceux des universités de l'Hexagone, ne savent toujours pas comment leur année sera validée. Certes, le ministère a prévu que les examens se passent par internet, mais le déconfinement annoncé pour le 11 mai pourrait encore changer la donne
Dans sa note en date du 19 mars dernier et voulant prendre en compte les doléances des étudiants, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, avait précisé que 

Priorité a été donnée à la continuité pédagogique sous toutes ces formes. Les formations poursuivront donc leur activité en e-learning. Les examens nationaux et concours prévus jusqu’au 5 avril sont reportés. Leur reprogrammation se fera dans les délais les plus courts possibles en fonction de l’évolution de la situation. Pour les concours prévus après le 5 avril, des solutions adaptées seront définies sur la base d’une instruction approfondie. Les modalités retenues seront portées à la connaissance des candidats sur une page internet dédiée

Elle ajoutait alors 

Les établissements seront amenés, dans les jours qui viennent, à adopter leurs modalités de contrôles des connaissances, afin de prendre en compte les impossibilités créées par la situation actuelle tout en veillant à garantir la valeur des diplômes. Dans ce cadre, une attention particulière sera accordée aux étudiants qui devaient réaliser un stage dans le cadre de leur formation et dont le projet est remis en cause.

Dès lors et depuis le début de la période du confinement,avec plus ou moins de bonheur, c'est par e-learning que les étudiants ont poursuivi leur cursus pour cette année.
Il est vrai qu'en la matière, comme les scolaires, ils n'étaient pas logés à la même eseigne. Certains ont rencontré de nombreux problèmes allant du matériel informatiques utilisés à la connexion internet. 
De coup, même si elle n'a pas encore étudié les modalités pratiques d'un éventuel déconfinement, l'Université des Antilles ne voit pas pour autant d'un mauvais oeil un tel déconfinement. 
Mais à la présidence de l'U.A., on se veut pragmatique. Aujourd'hui, tous les cas sont envisagés :
 
Eustase Janky, Président de l'Université des Antilles
©guadeloupe


VOIR AUSSI :
Coronavirus : L'impact du bouleversement des calendriers sur le cursus des étudiants
Info Pratique : Bourse et logement étudiant 2020-2021 : C'est le moment d'en faire la demande
Coronavirus : des repas pour les étudiants confinés sur les campus