Coronavirus : Couvre-feu demandé par la ville de Baie-Mahault, instauré par la Préfecture

coronavirus
Mairie de Baie-Mahault
©LPLT
A l'instar de Pointe-à-Pitre, Sainte-Anne et des Abymes, les habitants de la ville de Baie-Mahault sont désormais soumis à un couvre-feu. Le maire Hélène Polifonte en a fait la demande, ce jeudi 26 mars. 
Le maire de Baie-Mahault, Hélène Polifonte a ce jeudi 26 mars fait une demande de couvre-feu, auprès de la Préfecture de Guadeloupe.
 

Couvre-feu dans 4 villes du département

Une décision prise après que les services de la ville aient fait le constat d'un "afflux de véhicules et personnes, aux abords des lieux publics, commerces et grandes enseignes, une fois la nuit tombée". Hélène Polifonte, dans un souci d'enrayer la propagation du Covid-19 a donc fait la demande de couvre-feu. 
Dans la foulée, le préfet, Philippe Gustin a pris un arrêté qui interdit tout déplacement à Baie-Mahault, comme précédemment à Pointe-à-Pitre, Sainte-Anne et aux Abymes, entre 20 heures et 5 heures du matin. Il entre en vigueur à compter ce jeudi 26 mars à 20 heures.  

Les seuls déplacements autorisés, sont les suivants : 
  • Trajets entre le domicile et le ou les lieux d'exercice de l'activité professionnelle et déplacements professionnels qui ne peuvent pas être différés ;
  • Déplacements pour motifs de santé à l'exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d'une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance des personnes vulnérables et pour la garde d'enfants ;
  • Déplacements résultant d'une convocation émanant d'une juridiction administrative ou de l'autorité judiciaire.