Coronavirus : L'impact du bouleversement des calendriers sur le cursus des étudiants

éducation
Quentin
©Q.B.
Leurs cursus prévoyaient des stages à l'étranger ou sur place, des soutenances de thèse ou une partie des études sur d'autres campus. Or, si certains ne savent pas encore comment leur année sera validée, pour beaucoup, les examens se passeront en ligne et les thèses se soutiendront...sur dossier
Quentin est étudiant en 3ème année de kinésithérapie à Madrid. Quelques jours avant que la capitale espagnole et le pays tout entier, aux prises avec le coronavirus, ne soient entièrement fermés, comme d'autres étudiants Guadeloupéens, il a choisi de rentrer chez lui. Après une quatorzaine studieuse, il s'est retrouvé dans une Guadeloupe confinée. Mais pas question de se relacher, il faut être à jour dans les cours et prêt pour on ne sait quelle échéance.
Parce que, pour l'instant, Quentin ne sait toujours pas comment son année sera validée.

Quentin


Bien malgré elle, Anaïs elle sait déjà comment sa thèse de doctorat de médecine sera validée. A l'origine, elle devait la soutenir cette semaine. Mais le coronavirus est passé par là. Il y a quelques semaines elle a été informée qu'il n'y aurait pas de soutenance de thèse. En fait , elle doit remettre son étude par écrit et c'est sur dossier que son travail sera jugé. Pour un étudiant en médecine qui passe des années à attendre cet instant solennel et être jugé sur dossier, cela crée une certaine frustration

Anaïs

Et en attendant, elle fait partie des équipes du service Réanimation du CHU, engagées dans le combat contre le COVID-19

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live