Coronavirus : Le Dixmude a effectué sa quatorzaine en mer

coronavirus
dixmude 2
©Marine Nationale
Selon le quotidien La Provence, le porte-hélicoptères, le Dixmude, a effectué sa quartorzaine en mer, durant la traversée de l'Atlantique. Pour rappel, l'UGTG demandait que l'équipage du bateau soit testé ou placé en quatorzaine avant d'accoster en Guadeloupe. 
La durée de traversée du porte-hélicoptères, 14 jours, interpellait... Une durée qui serait dû à une quatorzaine effectuée par l'équipage du Dixmude, sur la route vers la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane.  
 

Vitesse adaptée pour traverser l'Atlantique

Le porte-hélicoptères amphibie Dixmude est attendu ce samedi 18 avril, dans nos eaux. Après un départ le 3 avril, de Toulon, dans le sud de la France, il aura fait la traversée en un peu plus de 14 jours. Si cette durée semblait longue, pour un navire militaire, il semblerait selon le quotidien La Provence, que le Dixmude aurait adapté sa "vitesse, afin de rester en mer pendant au moins 14 jours".
Une traversée plus longue permettant de s'assurer que le porte-hélicoptères et son équipage ne sont pas contaminés par le Covid-19.
Une précaution nécessaire, car le Dixmude doit acheminer aux Antilles et en Guyane, du matériel, ainsi que du personnel soignant. 

Hier (mardi 14 avril), dans un communiqué, l'UGTG demandait aux autorités de tester l'ensemble de l'équipage du navire ou de placer le porte-hélicoptères en quatorzaine et d'appliquer ainsi le principe de précaution. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live