Coronavirus : les librairies espèrent pouvoir tourner la page

livres
livre
Comme toutes les librairies de l'Archipel, fermée depuis plusieurs semaines et privée de chiffre d’affaire, la Librairie Générale doit penser à une réouverture et à une ré-adaptation de son activité, pour faire face à la période qui s’annonce…
Fermées depuis le début de la crise sanitaire, les librairies travaillent en ce moment à une réouverture. Selon le ministre de la Culture, Franck Riester, ‘’la chaîne du livre est en danger’’ et il faudra soutenir la filière pour lui permettre de subsister.
Mais le livre est –il un produit de première nécessité ? Certains pensent que non alors que d’autres militent pour valoriser la littérature en ces temps de confinement. En ce sens, le ministre de la culture a annoncé que

‘’l’une des priorités était de rouvrir le plus rapidement possible les librairies’’.

Mais comment ré-ouvrir en respectant les consignes de sécurité  a la fois pour les clients et pour les employés ? Comment ouvrir alors que le chiffre d’affaire, est quasi-nul depuis un mois et que les chaines d’approvisionnement en livres, sont à l’arrêt.
Le syndicat de la librairie Française se tourne vers l’Etat pour la mise en place d’un plan spécifique pour le secteur du livre et de la librairie.
Chez nous, la Librairie Générale est fermée et voit ses chaine logistiques  fortement affectées notamment en termes d’approvisionnement. L’enseigne sauvée de la faillite, il y a à peine quelques mois, doit absolument retrouver une activité,  et cela, 6 semaines avant le démarrage de la période des achats de rentrée scolaire.
Le site Internet de la Librairie sera en ligne dans quelques jours et il s’agira alors de prioriser la vente sur le net.
En attendant, si les papeteries et les boutiques de presse ont pu poursuivre leur activité depuis le début de l’épidémie… Pour les librairies, la reprise repose sur l’organisation de toute une filière. Et sans aides locales ou nationales, on ne voit pas très bien comment, ces enseignes culturelles pourraient subsister à cette crise sanitaire imprévisible.
 La librairie Générale  a prévu de ré-ouvrir ses magasins le 11 mai prochain au plus tard