Coronavirus : Le parcours fléché des dialysés

coronavirus
AUDRA
Il y a plusieurs centaines de malades dans l’archipel qui doivent absolument être dialysés régulièrement. Il existe plusieurs centres en Guadeloupe. L’Audra est un des plus importants. L’association pour l’utilisation du rein artificiel a mis en place une procédure stricte de prise en charge
Le centre Audra de l’hôpital Ricou, fonctionne malgré le confinement. Pas question de ne pas traiter ces malades. Les insuffisants rénaux sont pris en charge. Un protocole a été mis en place pour détecter ceux qui sont affectés par le Covid 19.
Le docteur Philip Cléothat, médecin coordonnateur à l’Audra.

docteur Philip Cléothat


 Pour l’heure, selon le médecin, il n’y aurait pas de malade du Covid 19 parmi les patients de l’Audra. L’association pour l’utilisation du rein artificiel traite plus de 260 personnes sur tout le territoire. Dans l’hypothèse d’un coronavirus plus virulent, un plan d’urgence a été mis en place.
docteur Philip Cléothat

docteur Philip Cléothat


Quatre centres en Guadeloupe, Pointe-à-Pitre, Capesterre Belle-Eau, le Moule et Marie-Galante, et un centre à Saint-Martin. Il faut soigner les malades, mais il faut aussi penser à la protection du personnel médical.
docteur Philip Cléothat

docteur Philip Cléothat


Il existe aussi deux autres centres privés, au Gosier à la clinique de Choisy et à la clinique de Basse-Terre.