Coronavirus : Tous les grands festivals et rendez-vous culturels caribéens annulés

culture
Crop over Barbade
©DR
Crop Over à la Barbade, le jazz a Sainte-Lucie ou le rhum à Curacao. Tous les grands festivals des mois à venir dans la Caraibe sont annulés.
A l’instar du tourisme, le secteur de la culture est lui aussi très durement frappé par la crise liée au coronavirus. Rassemblements interdits, salles de concerts fermées, touristes confinés, le spectacle vivant, à commencer par la musique, est totalement sinistré. Et tous les festivals prévus dans les semaines et les mois à venir dans la région sont annulés, à l’image du Terre de Blues, à Marie-Galante. 
 

Pas de carnaval, pas de régate, pas de festival

La décision a été difficile à prendre, selon les aveux même de la Première ministre, mais elle était incontournable. L’édition 2020 du fameux Crop Over Festival qui de début juin à début août attire chaque année des dizaines de milliers de visiteurs à la Barbade, est annulé.
Et il n’est pas le seul à faire les frais de la pandémie.
Le carnaval d’Antigue, entre fin juillet et début août, est lui aussi passé à la trappe, ainsi que la Yacht Regata d’Anguilla qui devait se disputer le mois prochain. Le carnaval de Ste Lucie, en juin, le festival international du rhum de Curaçao, prévu fin mai ou encore le Dominica’s Jazz N' Creole, au début du mois prochain, ont eux aussi été annulés.
Grenade a reporté son festival du chocolat, initialement programmé la 1ère semaine de mai. Quant à la semaine Caribéenne de New York, organisée chaque année dans la Grande Pomme par la CTO, l’association caribéenne du tourisme, inutile de dire qu’elle a disparu des agendas, tout comme le grand forum annuel des professionnels de l’hôtellerie, qui devait se tenir à Miami, fin juin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live