Coupe de France du potager : les écoliers de Bragelogne en lice

environnement saint-françois
Coupe de France du potager
©Daniel Querin

Les élèves de l'école élémentaire de Bragelogne, à Saint-François, représentent la Guadeloupe à la première Coupe de France du potager. Un challenge gratifiant, pour cet établissement, situé en zone rurale.

Voilà une intéressante manière de mettre les établissements scolaires en compétition : la première Coupe de France du potager !
Ce nouveau concours national est une initiative de "Landestini", un fonds de dotation et une association à but non lucratif, qui a pour mission de "reconnecter les humains à la terre, la nature, la ruralité et de contribuer à la préservation et à la diversité du vivant". L'éducation est l'un des trois axes autour desquels Landestini articule ses actions.

D'où cette compétition, pour le moins saine, lancée en janvier 2021 et partie pour durer jusqu'à la fin de l'année scolaire, en juin.

Pour que les plus jeunes mettent les mains dans la terre 

La Coupe de France du potager vise à encourager, au sein des écoles, la création et l'entretien de potager, par les élèves eux-mêmes.

Ceux de l'école élémentaire de Bragelogne, située en zone rurale, ont décidé de se prêter au jeu ; c'est ainsi qu'ils représenteront la Guadeloupe, parmi les 500 autres équipes inscrites, de l'Hexagone et d'Outre-mer.

Les écoliers de Saint-François participent donc ainsi à une initiative, en faveur de la jeunesse et de la planète. Ils oeuvrent aussi pour la promotion d'une alimentation saine et locale. 
Ils ont baptisé leur espace ludique et pédagogique "Ti-Jaden la".

Coupe de France du potager
©Daniel Querin

Ils ont dit :

Il est pour nous aussi fondamental de savoir produire sa nourriture, que de savoir lire, écrire et compter. »

Fanny Agostini et Henri Landes, co-fondateurs de Landestini

Etre agriculteur, ça demande beaucoup de travail, pour son jardin et beaucoup d'eau, pour les plantes.

Rudvy, élève de l'école de Bragelogne, à Saint-François

Les enfants sont de plus en plus en contact avec la nature. Et ils ont ce besoin, justement, de comprendre ce qui se passe et l'intérêt, notamment par rapport au climat, par rapport au développement durable, de s'intéresser à l'agriculture, à la terre et, finalement, devenir (...) de bons agriculteurs. 

Donovan Soudiagom-Chouro, directeur de l'école "Christian Gobert" de Bragelogne/ Saint-François

Coupe de France du potager
©Daniel Querin
Coupe de France du potager
©Daniel Querin

Reportage

A (re)voir le reportage d'Eric Rayapin et Daniel Querin :

©Eric Rayapin et Daniel Querin - Guadeloupe La 1ère