Covid-19 : 38 nouveaux cas à St-Martin et 7 à St-Barthélemy, entre le 26 octobre et le 1er novembre

coronavirus saint-martin
Covid-19
Le niveau de circulation virale augmente, à Saint-Martin, mais aussi à Saint-Barthélemy. "Cette situation est préoccupante à l’aube de la saison touristique", selon la préfecture des îles du Nord.
Dans son bulletin n°93 d'information sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus, la préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin dresse un bilan guerre rassurant.
 

Saint-Martin

Entre le lundi 26 octobre et le dimanche 1er novembre 2020, 38 nouveaux cas ont été dénombrés à Saint-Martin, sur les 301 tests réalisés en laboratoire et à l'hôpital.
Un nombre en augmentation, par rapport à la semaine précédente. Il porte à 604, le nombre de cas cumulés de coronavirus, confirmés par tests PCR, depuis le début de l'épidémie, dans l'île. 6373 tests ont été effectués, depuis mars 2020.
3 résidents de Saint-Martin sont morts, en semaine 44 ; ce qui fait un total de 11 personnes décédées, sur le territoire (plus un résident de Sint-Maarten, soit un total de 12).
 
  • Le taux d’incidence hebdomadaire reste supérieur au seuil d’alerte et apparait en augmentation, avec un taux de 106,31/100 000 habitants (contre les 81,13 en en semaine 43). 
  • Le taux de positivité, sur la semaine écoulée, se stabilise par rapport à la semaine précédente : 12,62%.

Ces deux indicateurs appellent à une forte vigilance de chacun, pour continuer à contenir les contaminations, sachant que le taux d’incidence de toutes les tranches d’âge a nettement augmenté.

Préfecture de St-Barthélemy et St-Martin


Autant dire que la situation est préoccupante, selon la préfecture :

Cette situation est préoccupante à l’aube de la saison touristique. Il faut renforcer la détection précoce des cas positifs, faire le contact tracing, faire respecter l’isolement quand cela est nécessaire pour éviter l’installation de chaines de transmission et le développement de foyers de contamination. La transmission du virus se fait très souvent dans la sphère privée (évènements familiaux) ou la sphère professionnelle (sur votre lieu de travail).

Les personnes fragiles, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent se protéger impérativement, grâce aux gestes barrières, mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades…). En cas de symptômes, ces personnes sont invitées à contacter leur médecin traitant, dès les premiers signaux.

Préfecture de St-Barthélemy et St-Martin



Le Centre hospitalier "Louis-Constant Fleming" est très mobilisé, dans la gestion de la crise. Au 3 novembre, 4 patients confirmés Covid sont hospitalisés, dans le service de médecine de l’établissement.

Le drive est opérationnel, à l’hôpital de Saint-Martin, de 8h00 à 11h00) avec une capacité de 50 prélèvements par jour.
Un nouveau drive se met en place, pour proposer des tests antigéniques, à destination des personnes en partance pour la Guadeloupe.
 

Saint-Barthélemy

Entre le lundi 26 octobre et le dimanche 1er novembre 2020, 7 nouveaux cas ont été dénombrés à Saint-Barthélemy, sur les 282 tests réalisés au laboratoire.
Cela porte à 90, le nombre de cas cumulés de coronavirus, confirmés par tests PCR, alors que 3808 tests ont été effectués, depuis que le Covid est arrivé dans l'île.
Aucun malade n'est décédé, après avoir contracté le virus, dans l'île, selon les chiffres officiels.
 
  • Le taux d’incidence est en augmentation, supérieur au seuil d’alerte, avec un taux de 112,33 cas pour 100 000 habitants (contre 61,27 en semaine 43).
  • Le taux de positivité, sur la semaine écoulée, est de 3,90 % (contre 2,73 % semaine 43). "On note donc une certaine stabilisation", conclut la préfecture.

Le bulletin sanitaire hebdomadaire est à consulter ici :

Bulletin sanitaire du 26 octobre au 1er novembre - IDN