Covid-19 : baisse du nombre de cas mais la circulation virale reste très active

coronavirus
Régression covid omicron
©France Culture
La tendance à la baisse se confirme, selon les données collectées entre le 1er et le 7 août, selon l'Agence régionale de santé. 1 367 nouveaux cas ont été recensés, contre 2 133 la semaine précédente. Toutefois, trois personnes sont décédées.

Depuis le début de la semaine 31, le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire diminue. Il est de 1 367 contre 2 133 pour la semaine 30 (soit 766 de moins). 12 112 personnes s’étaient fait tester à la fin de cette semaine 31.

Trois patients sont décédés avec le Covid en Guadeloupe, l’un d’entre eux était en service de réanimation. Il s’agit d’un homme et de deux femmes âgés de 68 à 78 ans.
Le taux de positivité, sur les sept derniers jours glissants est de 11,3 % contre 11,1 % en semaine 30 pour ce qui concerne les tests réalisés en Guadeloupe.

Le taux d’incidence, lui, diminue mais reste toujours très au-dessus du seuil d’alerte : il est à 362,7 /100 000 habitants contre 566 /100 000 la semaine dernière.

Deux clusters ont été déclarés soit : 1 en établissement de santé et 1 en Ehpad, ce qui porte à 7 le nombre de clusters suivis aujourd’hui en Guadeloupe.

Le nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid est plutôt stable par rapport à la semaine précédente. Au soir du 9 août, l'ARS dénombrait 46 patients Covid hospitalisés en médecine conventionnelle et 2 enfants en pédiatrie au CHBT, ainsi que 37 patients hospitalisés en réanimation.

Concernant la couverture vaccinale, 385 149 injections ont été effectuées au 9 août.

Des indicateurs relativement bas, mais les autorités sanitaires mettent en garde

  • Il est fortement recommandé de maintenir les gestes barrières ;
  • Compte tenu de la grande fragilité des personnes accueillies dans les établissements de santé et médicosociaux, le Ministre de la santé et de la prévention recommande fortement aux directeurs d’établissements de rendre le port du masque obligatoire dans la période, sauf situation particulière ;
  • Cette obligation de port du masque peut aussi être mise en œuvre dans les cabinets médicaux, pharmacies d’officine, laboratoires d’analyses de biologie médicale ;
  • En cas de soupçon ou de symptômes, il est demandé de pratiquer un test de dépistage et de s’isoler. Les tests PCR et antigéniques demeurent gratuits en Guadeloupe à cet effet ;
  • Enfin, la vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin est la seule solution permettant de maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme. Les centres de vaccination et l’offre de vaccination en ville demeurent accessibles à tous.