Covid-19/ Deux fois plus de cas positifs d'une semaine à l'autre, en Guadeloupe

coronavirus
Test antigénique à Pôle Caraïbes
©Christian Danquin
3733 personnes ont été diagnostiquées positives à la Covid-19, entre le 7 et le 13 mars ; c'est près de deux fois plus que la semaine précédente. La reprise de la circulation du virus se confirme donc. Fort heureusement, la fréquentation hospitalière reste stable, pour le moment.

La reprise de la circulation virale est confirmée, accentuons toutes et tous notre vigilance !

Communiqué de la Préfecture et de l'ARS de la Guadeloupe - 14/03/2022.

La Covid-19 gagne à nouveau du terrain, en Guadeloupe.
Le nombre de cas repart à la hausse, durant l'actuelle cinquième vague que l'on a pensé, un temps, arriver à son terme... à tort.

Point de situation sanitaire

Durant la semaine 10, soit entre le 7 et le 13 mars 2022, 3733 personnes ont contracté la Covid-19, en Guadeloupe, contre 1974 cas en semaine 9. En trois jours (vendredi, samedi et dimanche), 1129 nouveaux cas ont été dénombrés.
Les 10/19 ans et les 20/39 ans représentent 52,3% des nouvelles contaminations. Les 40 ans et plus représentent 42,3% des personnes infectées.

Le taux de positivité est désormais de 15,8%, alors que le taux d'incidence s'élève à 990,5 pour 100.000 habitants. Ceux-ci progressent à un niveau très élevés.

Le variant Omicron est présent dans 100 % des prélèvements.
Il y a au total 4 clusters en cours de suivi.

Pour autant, la situation hospitalière reste stable, indiquent la préfecture et l'Agence régionale de santé (ARS), dans leur communiqué commun.
Ce matin, 34 personnes, dont 10 atteintes du Covid-19, étaient prises en charge en réanimation.
Pour rappel, la capacité en lits de réanimation est de 43 lits, au total, sur le territoire : 38 au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre/Les Abymes et 5 au Centre hospitalier de Basse-Terre (CHBT).

Les mesures de freinage de l'épidémie inchangées

Les mesures préfectorales, visant à barrer la route au coronavirus, restent en vigueur à minima jusqu’au 18 mars 2022.

En voici la liste :

  • le couvre-feu est maintenu de 23h00 à 05h00 du matin ;
  • le port du masque reste obligatoire, dans l’espace public intérieurs et extérieurs, y compris lors de rassemblements revendicatifs ou pour assister à des évènements culturels et festifs ;
  • le respect des gestes barrières, en toutes circonstances, est de rigueur ;
  • la jauge, pour les cultes et les obsèques, est maintenue ;
  • la présentation du pass sanitaire, dans les établissements recevant du public (ERP) concernés, est toujours d'actualité ;
  • les discothèques sont autorisées à accueillir du public, de 23h00 à 5h00 du matin. Les clients doivent présenter un pass sanitaire, pour y accéder et la justification d’entrée ou de consommation, en cas de retour à leur domicile durant le couvre-feu.

Il est à noter que la région Guadeloupe est toujours placée sous le régime de l’État d’Urgence sanitaire jusqu’au 31 mars 2022, contrairement à l’hexagone, ce qui induit une application différente des mesures de freinage, en fonction des circonstances locales.

En outre, les tests PCR et antigéniques demeurent gratuits jusqu’à la fin du mois de mars 2021.

Communiqué de la Préfecture et de l'ARS de la Guadeloupe - 14/03/2022.