Covid-19 : un voyageur arrive en Guadeloupe avec son test PCR positif

coronavirus
Prudence COVID 19
©Air Caraïbes
Samedi 31 octobre, un vol d’Air Caraïbes comptait à son bord un passager dont le statut virologique n’aurait pas dû lui permettre de voyager. Il a voyagé entre Paris et la Guadeloupe avec un test PCR positif au Covid-19 ! L’incident inquiète autant qu’il interpelle.

 
C’est à bord d’un vol Air Caraïbes que le passager est arrivé le samedi 31 octobre dernier à Pointe- à- Pitre. Il avait embarqué quelques heures plus tôt à Paris avec un test positif. L’incident suscite plusieurs interrogations : Y a t- il eu manipulation de documents pour passer au travers des mailles ? S’agit- il d’une erreur dans les contrôles ? Les mesures de vérification sont- elles suffisamment sécurisées ?

Air Caraïbes « réagit »

Par voie de communiqué la compagnie Air Caraïbes réagit. Hormis le rappel de la procédure et l’engagement de la compagnie vis-à-vis de ses clients ou encore son attachement au respect des mesures sanitaires, le document ne permet pas de contextualiser clairement l’incident. Il précise en une phrase en fin de texte, qu’une enquête est en cours en relation avec les autorités et l’ARS sur ce qu’Air Caraïbes qualifie de « cas isolé et spécifique ».
Signalisation Air Caraïbes
©Air Caraïbes
 

L’avis de l’ARS Guadeloupe

C’est à l’arrivée que les autorités sanitaires locales ont eu connaissance du statut Covid du passager. Seul positif au sein d’une famille. De l’aveu même de la directrice de l’ARS Valérie Denux, ce n’est pas le premier cas de ce genre, même s’il n’y en aurait que « très peu ».

Valérie Denux Directrice Générale de l'ARS Guadeloupe
©guadeloupe

Fantasmes, réalités et conséquences
Très tôt dans la crise sanitaire, la thématique de la falsification des tests pour voyager animait déjà les réseaux sociaux. Cet incident par contre est bien réel et met directement le doigt sur la problématique de la confiance. D’une part vis-à-vis des procédures et d’autre part vis-à-vis de nous-même car si l’enquête est en cours, il n’empêche que le passager a embarqué tout en se sachant positif au virus.

Un autre passager, sans test, le lendemain

Un autre cas d’arrivée « non conforme » à Pôle Caraïbe a été rapporté. Il concerne un vol d’une autre compagnie aérienne, le lendemain, à bord duquel une personne se trouvait sans test.
Le préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte a tenu à préciser que dans ce genre de situation, les responsables de la compagnie sont entendus par les autorités mais aussi des amendes sont dressées. Les contrevenants ont chacun eu une amende de 135 euros. Un montant pas forcément très dissuasif…

Alexandre Rochatte Préfet de la Guadeloupe et Valérie Denux Directrice Générale de l'ARS Guadeloupe
©guadeloupe

Rien ne dit par contre qu’ils ne s’exposent pas, par ailleurs, à des poursuites de la compagnie ou encore des autres passagers.

A un moment où des mesures de plus en plus drastiques comme le confinement sont prises contre l’épidémie, ces comportements indélicats ou « négligents » ne passent en tout cas, pas inaperçus.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live