Crèche du bonheur ou niche des affairistes, la justice poursuit sa relecture du dossier des Gabali

social
Crèche du bonheur
Salariés de la crèche du bonheur au tribunal ©E. Stimpfling
Des fortes présomptions de malversation pèsent  désormais dans le dossier des fermetures de crèches qui rythme l’actualité ces dernières semaines. Ce jeudi le TGI examinait la situation a crèche multi accueil du Moule qui est en redressement judiciaire  
Les quatre structures étaient dirigées par des membres de la famille Gabali. La crèche multi accueil du Moule doit faire face à un endettement  colossal et le juge a donné 4 mois de suris avant une fermeture qui ne fait plus guère de doute.
L’histoire n’est pas sans rappeler les autres crèches qui ont baissé rideau ses dernières semaines.
©guadeloupe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live