Crise sociale : les parents invités à garder leurs enfants à la maison, ce lundi

éducation
Ecoles fermées et vandalisées à Sainte-Rose - 16/03/2021
©Jean-Marie Mavounzy
Les écoles, collèges et lycées n'accueilleront pas les élèves, ce lundi 22 novembre, en Grande-Terre et en Basse-Terre, où les routes sont encombrées et rendues dangereuses, voire impraticables, dans le cadre de l'actuel mouvement de contestation sociale.

La rectrice de l'académie de Guadeloupe attendait une concertation, avec le préfet, pour trancher, quant à la reprise des cours, en présentiel, ce lundi 22 novembre 2021.
Mais, comme on pouvait s'y attendre, alors que bon nombre d'axes routiers du territoire sont entravés, les écoles, collèges et lycées n'accueilleront les élèves. Une mesure qui ne concerne pas les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy), ni les îles du Sud (La Désirade, Marie-Galante et les Saintes).

A ce jour, les violences urbaines, exactions et autres entraves à la circulation se poursuivent, en Guadeloupe continentale.

La situation reste incertaine, concernant le trafic routier et la possibilité, pour les personnels et les élèves, de se déplacer sans encombres et en toute sécurité, semble compromise, à ce stade.

Communiqué de la Région académique de Guadeloupe - 21/11/2021

Ainsi, les parents sont invités à garder leurs enfants à la maison, les équipes pédagogiques sont invitées à assurer la continuité pédagogique, avec leur classe, en distanciel.
Quant aux personnels du Rectorat, ils seront en télétravail, afin d’assurer la continuité du service public.