Cuba travaille sur son propre passeport sanitaire numérique

océan atlantique
Rue à Cuba
©AFP

Cuba, qui a développé cinq candidats-vaccins contre le coronavirus, a indiqué mercredi 26 mai, travailler désormais sur un passeport sanitaire numérique, une option déjà appliquée dans d'autres pays et bientôt opérationnelle dans l'Union européenne.

"L'idée est que tout Cubain puisse avoir ce passeport numérique (...) dans une application mobile, qu'il puisse être envoyé par courriel à l'intéressé ou qu'il puisse être visualisé comme une image sur le téléphone mobile", a déclaré au quotidien Granma Allan Pierra Fuentes, directeur du Centre de support technologique de l'Université des sciences informatiques.

Un passeport validé par l'OMS

Pour ce projet, encore en phase d'essais, différentes versions de passeports sanitaires numériques existant déjà dans le monde sont étudiées, a-t-il expliqué.
Dans l'Union européenne, un certificat sanitaire, attendu d'ici fin juin, devrait permettre une réouverture des frontières, tandis que la Chine a lancé dès mars un passeport sanitaire numérique et que le Danemark compte lui un "coronapas", certifiant d'un test négatif de moins de 72 heures, d'une vaccination ou d'une guérison récente du Covid-19, pour entrer dans divers lieux publics.

Selon Granma Allan Pierra Fuentes, à Cuba le passeport sanitaire devrait reposer sur un QR code avec les données personnelles de l'individu et la signature d'un représentant du ministère de la Santé, validée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cinq candats-vaccins en attente d'une autorisation officielle

Cuba a développé cinq candidats-vaccins contre le coronavirus, dont deux sont en phase finale d'essais et attendent leur autorisation officielle, sans doute en juin.
Mais face au rebond de cas, l'île a démarré dès le 12 mai une grande campagne de vaccination dans les zones les plus touchées, selon un protocole dit d'intervention de santé publique. Les autorités prévoient d'avoir vacciné 70% de la population d'ici fin août.

Selon le passeport sanitaire prévu à Cuba, chacun pourra enregistrer sur une page internet les données de sa vaccination, ce qui générera le QR code et la signature du ministère.
Son rôle sera d'"assurer une identification sanitaire à la frontière", de "permettre aux ressortissants de voyager avec un passeport vaccinal valide", d'"offrir aux étrangers vaccinés à Cuba la possibilité de rentrer dans leurs pays avec un passeport vaccinal valide" et de "réguler l'accès aux lieux publics de forte concentration".
Un portefeuille numérique devrait aussi permettre de stocker dans un même endroit tous les passeports sanitaires d'une famille, pour faciliter leurs démarches en voyage.

Cuba reste relativement peu touché par la pandémie, avec au total 136 628 cas dont 912 décès pour 11,2 millions d'habitants.