publicité

Le cyclotron, désormais une réalité visible en Guadeloupe

Le cyclotron devrait être opérationnel en Octobre et accueillir les premiers patients. La région Guadeloupe a procédé aujourd’hui  à une nouvelle  visite des locaux en grande pompe sous les yeux du nouveau et de l’ex patron de la collectivité.

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le futur centre d'imagerie moléculaire a ouvert ses portes au public aujourd'hui. Parmi les équipements de ce centre, il y a le fameux cyclotron dont on a beaucoup parlé. Cet appareil, essentiel pour réaliser des examens oncologiques, sera opérationnel dans quelques mois. Ce projet a vu le jour grâce à la mobilisation en 2014 de plusieurs milliers de citoyens qui se sont battus pour améliorer la lutte contre le cancer en Guadeloupe. 25 000 personnes avaient signé la pétition.
Et parmi ces figures qui se sont battues pour l'obtention de ce centre, il y a Julie Aristide, une artiste connue, violoniste du groupe Soft, mais qui s'est révélée dans ce combat pou rl'obtention dy cyclotron en Guadeloupe, comme étant aussi une femme engagée et persévérante...Elle était l'invitée de l'édition de 13h de Guadeloupe 1ère, en direct du site de Dothémare aux Abymes qui accueille le futur centre d'imagerie moléculaire de la Guadeloupe.

VOIR 
JULIE ARISTIDE 2

 

CYCLOTRON

- 10,6 millions d'euros  c'est le montant du financement de ce centre d'imagerie moléculaire de la Guadeloupe :
- 8 millions d'euros pour le cyclotron et 2,4 millions d'euros pour la Tepscan qui sera livré  sur le site en juillet prochain
- Ce centre prévoit de prendre en charge 2000 à 2500 patients sur la première année
- ce sont près de 1500 cas de cancer qui sont détectés chaque année en Guadeloupe..

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play