De nouveaux échouages de sargasses attendus dans les prochains jours

mer
Sargasses à la Désirade
Au Pit, au Souffleur, La Désirade ©Alison.M
La côte est de la Basse-Terre, l'île de Marie-Galante ont de fortes chances de voir, à nouveau, s'échouer des rideaux de sargasses, dans les prochains jours. 
Les sargasses ont fait leur grand retour pendant la période du confinement. Et selon les dernières prévisions, des échouages sont prévus sur la côte est de la Guadeloupe ces prochains jours. 
 

Des sargasses dans toute la Caraïbe

Des radeaux de sargasses sont actuellement visibles, dans toute la zone Caraïbe. Si des arrivages importants sont prévus au sud-est de la région, vers la Barbade, par exemple, la présence de nappes de sargasses dans le secteur sud-est de la Guadeloupe, a également été observée. Ces nappes sont localisées au sud et à l'est de Marie-Galante, entre Marie-Galante et la Guadeloupe, et dans le secteur des Saintes. D'autres signaux sont visibles autour de Petite-Terre.
Dès mardi 21 avril, d'autres radeaux ont été détectés le long de la côte sud de Grande-Terre, de Saint-François au Gosier, autour de la Désirade. Des signaux étaient également visibles dans le secteur des Saintes et entre les Saintes et Basse-Terre, ainsi que le long de la côte caraïbe de Basse-Terre.
 

Les prévisions pour les prochains jours

En clair, les risques d'échouages, dans les prochains jours sont forts (en orange), sur la côte est de Marie-Galante, et de la Basse-Terre.
Le risque est moyen (en jaune) à la Désirade et au sud de la Grande-Terre. La côte est de la Grande-Terre (en vert) risque moins de recevoir des sargasses prochainement. 
Prévisions échouages sargasses
©DEAL Météo France
Quelques signaux ont également été observés dans le secteur nord des Petites Antilles, quelques nappes pourraient atteindre les côtes de Saint-Barthélémy et Saint-Martin.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live