Décrochage scolaire : RSMA et Rectorat proposent des stages de remobilisation et de formation

éducation
Signature partenariat Rectorat-RSMA
©RSMA Guadeloupe

Dès le 31 mai prochain, le RSMA de Guadeloupe accueillera ses premiers futurs "cadets citoyens", de jeunes mineurs en situation de décrochage scolaire qui bénéficieront de trois semaines de formation. Le Régiment entend les remobiliser et leur mettre le pied à l'étrier, en vue de leur insertion.

Un partenariat a été signé, ce mercredi 19 mai 2021, entre Christine Gangloff-Ziegler, rectrice de la région académique de Guadeloupe et le Colonel Damien Sandeau, chef de corps du Régiment du service militaire adapté (RSMA) de la Guadeloupe, relatif à la mise en place, dans l'archipel, de parcours de "volontaires jeunes cadets".

Signature partenariat Rectorat-RSMA
©Ronhy Malety

De tels dispositifs, baptisés aussi "cadets citoyens", existent déjà à Mayotte et en Guyane, depuis 2018.

Les bénéficiaires sont des jeunes mineurs en situation de décrochage scolaire ou d'errance. Durant trois semaines, leurs compétences sociales élémentaires doivent être développées, tant au plan individuel que collectif. L'objectif final est de former de jeunes citoyes actifs.

Remobilisation et réinsertion au programme

Initiative née d'une proposition du RSMA, le parcours "volontaires jeunes cadets" doit permettre la remobilisation de jeunes en situation de décrochage, ou à risque de décrochage, puis de les former, au travers d'un parcours axé sur le civisme et la découverte des métiers.

Ce stage a été élaboré en collaboration avec un inspecteur référent du Rectorat, pour la partie modalités de mise en oeuvre des séjours, au profit, à terme, d'une trentaine de jeunes mineurs. Il sera axé autour de 

C'est le Lieutenant-Colonel Guillaume Nicloux, directeur des opérations du RSMA, qui est en charge du recrutement, de la formation et de l'insertion des volontaires du Régiment. Il explique l'intérêt, pour les jeunes bénéficiaires, de participer à ce stage, qui s'articule autour de quatre axes :

©Eddy Golabkan et Ronhy Malety - Guadeloupe La 1ère

Pour la rectrice d'académie, Christine Gangloff-Ziegler, ces trois semaines de formation sont importantes, pour les jeunes inscrits, futurs cadets de la défense :

©Eddy Golabkan et Ronhy Malety - Guadeloupe La 1ère

15 jeunes seront accueillis dans ce cadre, à partir du lundi 31 mai 2021. En situation de décrochage scolaire, ces mineurs ont été identifiés par les services d'orientation et d'information de l'académie, aussi parce qu'ils sont "prêts à retravailler leurs projets et perspectives", selon Christine Gangloff-Ziegler.

Le RSMA dans son rôle d'accompagnement à l'insertion

Le Service Militaire Adapté est un organisme militaire d’insertion socioprofessionnelle, ouvert aux citoyens français âgés de 16 à 25 ans. Il a pour but de répondre à des enjeux territoriaux spécifiques, par une formation et un accompagnement dédiés à certains publics ciblés.

Ainsi, le nouveau parcours de "volontaires jeunes cadets" n'a rien à voir avec un mini-service militaire, précise le Lieutenant-Colonel Guillaume Nicloux, puisque qu'en termes de durée et d'objectifs, les deux diffèrent complètement :

Ce n'est pas du tout le même objectif, parce que le service militaire a une vocation "défense" et là, on n'est pas du tout dans ce thème-là. On est dans la remobilisation, au profit des décrocheurs scolaires, pour leur permettre de se réépanouir, à l'issue de leur formation.

Lieutenant-Colonel Guillaume Nicloux, directeur des opérations du RSMA

Ce, dans le respect de la "marque de fabrique du RSMA", qui axe ses enseignements sur le savoir-être, une notion s'appuyant, certes, sur les fondamentaux de la vie militaire : se présenter dans une tenue correcte, être à l'heure, travailler en sécurité et rendre compte à sa hiérarchie.

RSMA
©Ronhy Malety