guadeloupe
info locale

Les déçus des indemnisations post-Maria se font entendre

agriculture
Maxette Pirbakas grisoni FDSEA
La FDSEA monte au créneau, sur le dossier des indemnisations des pertes agricoles, liées à l’ouragan Maria. 95 dossiers ont été rejetés par la DAAF. Et pour les 262 retenus, les versements promis se font attendre, selon le syndicat.
L’ouragan Maria, qui avait détruit une grande partie des cultures, dans la nuit du 18 au 19 septembre derniers.
Après l’arrêté préfectoral du 31 octobre reconnaissant l’état de calamité agricole pour toutes les productions et toutes les communes de la Guadeloupe, la DAAF a publié le 6 août une liste de 262 exploitants attributaires d’une aide du Fonds de secours. 262 sinistrés qui vont donc être indemnisés, pour un montant total de plus de 4 millions 400 mille euros (sachant que le cas de la canne à sucre serait traité ultérieurement, après l’évaluation des pertes sur la récolte 2018).
Lettre de la DAF
©P. LABECA
Mais 95 autres dossiers ont été rejetés par les services de l’Etat, car jugés irrecevables. D’où la colère de la FDSEA, qui tenait ce matin une conférence de presse.
©guadeloupe